Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
Thierry FORTINEAU
Acteur
GROS-CALIN
THÉÂTRE FUNAMBULE MONTMARTRE
Du lundi 9 novembre au lundi 30 novembre 2015

COMÉDIE. Dans ce texte humoristique aux accents absurdes, Romain Gary dresse l’étonnant portrait d’un antihéros contemporain. Monsieur Cousin vit seul avec Gros-Câlin, son python. En apparence banale, sa vie, comme la mue de son serpent, craque aux entournures. Sous des couverts de normalité rassurante, Mo...


CHÈRE MAÎTRE
THEATRE DE LA GAITE-MONTPARNASSE
Du jeudi 16 septembre au vendredi 31 décembre 2004

TEXTE(S). Adaptation de la correspondance échangée entre George Sand et Gustave Flaubert.


UNE PIÈCE ESPAGNOLE
THÉÂTRE DE LA MADELEINE
Du mardi 20 janvier au samedi 15 mai 2004

COMÉDIE. Cinq acteurs répètent une comédie: une réunion de famille au cours de laquelle une mère présente à ses deux filles et à son gendre, le nouvel homme de sa vie, un veuf gérant d'immeuble...


GROS-CÂLIN
PÉPINIÈRE THÉÂTRE (LA)
Du mardi 17 septembre 2002 au dimanche 5 janvier 2003

COMEDIE. Ce qui frappe tout d’abord, dans Gros-Câlin, c’est la vertu comique. Elle repose à la fois sur l’histoire et sur le langage. L’histoire est abracadabrante et drôle en chacun de ses détails. Michel Cousin, employé à Paris dans une entreprise genre I.B.M., participe à un voyage organisé au Maroc. À ...


COLLECTION (LA) / L'AMANT
THÉÂTRE NATIONAL DE LA DANSE
Du samedi 21 octobre au dimanche 17 décembre 2000

COMÉDIE DRAMATIQUE. Duo et quatuor de théâtre de chambre, proches par la date de leur composition et le milieu social qu'elles mettent en scène, «La Collection» et «L'Amant» déploient, sous le mensonge des vies ordinaires, le tumulte des passions primitives, assouvies ou rêvées. Mais ici, Pinter prend ses distances a...


OH PARDON TU DORMAIS
THEATRE DE LA GAITE-MONTPARNASSE
Du mardi 19 janvier au dimanche 6 juin 1999

COMÉDIE. Deux personnes, la nuit, dans un lit. Un couple? Sûrement. Elle bouge, le réveille:"Oh pardon...tu dormais?"Les questions fusent, lui est impuissant à y répondre. Elle veut des réponses à ses angoisses, lui veut dormir? Elle s'arme, pique là où ça blesse et continue, le traque, ressasse le passé, ...


Haut