Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Barcelone-Amsterdam
Le train-train des relations homme-femme
Agatha Christie y scénarisait des crimes, James West et Artémus Gordon y organisaient des réunions d'agents secrets, mais le train est aussi le lieu privilégié de rencontres qui ne durent que le temps d'un voyage. Les 2 000 kilomètres qui séparent Barcelone d'Amsterdam seront ainsi l'occasion pour un homme et une femme de se découvrir.
Un gars, une fille : lui, d'apparence quelconque, grand, dégingandé, plutôt maladroit dans sa manière de s'exprimer. Elle, indépendante, cassante, blasée. Ils vont se retrouver contraints de cohabiter dans le même compartiment au départ de Barcelone et à destination d'Amsterdam. Lui part acheter un tableau, elle, part vers l'inconnu. Ils n'ont rien en commun et les premiers instants de promiscuité se révéleront assez secs. Le train, au même titre que l'ascenseur - surtout quand il est en panne -, laisse libre cours à toutes sortes de rencontres, voire de fantasmes. Si au départ ça commence mal, la durée du voyage va leur permettre de s'apprivoiser progressivement. Tout doucement, chacun se livrera et dévoilera d'autres aspects de sa personnalité. Et la chimie opère : la chaleur des échanges va agir telle une pyrolyse et les masques tombent. La méfiance va peu à peu laisser place au désir. Ce huis clos ferroviaire écrit et interprété par Marlène Noël et Philippe Elno nous emmène dans un rêve de voyage. Celui où toutes les rencontres sont possibles et les passions envisageables. Tour à tour drôles et émouvants, les personnages sont attachants parce qu'ils sont vous et moi. Mais c'est du théâtre : la prochaine fois qu'une main viendra vous frôler l'épaule dans le train, il y a de fortes chances que ce ne soit que le contrôleur.
Zoom par Frédéric Maurice
Paru le 03/01/2005

-
Haut