Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Gilles Gangloff
D.R.


CAVE MAN
Il était une fois l’homme... et la femme
Qui fait les courses ? Qui met la table ? Qui conduit la voiture ? Ces questions trouvent leurs sources dans la nuit des temps. Gilles Gangloff est cet homme des cavernes qui défend sa rusticité et nous explique pourquoi il en a toujours été ainsi.
Pourquoi les femmes passent-elles autant de temps à faire du shopping ? Pour le savoir, il faut scruter les peintures rupestres des grottes néandertaliennes. Telle est la théorie de Gilles Gangloff. Il reprend le texte d'un one-man-show qui cartonne depuis plus de dix ans aux États-Unis dans lequel tout s'explique par des comportements ancestraux. À l'origine, l'homme était un chasseur, obsédé par la seule mise à mort d'un animal. La femme, elle, était une cueilleuse, picorant çà et là des baies et des fruits. Aujourd'hui, rien n'a changé. La femme continue d'être cette cueilleuse qui batifole dans les rayons des magasins. Tout comme l'homme qui, lorsqu'il a besoin d'une chemise, va la chercher, tue la chemise avec sa carte de crédit et repart. Vive l'homme des cavernes est une analyse subtile de nos relations bilatérales où la simple gestion du remplissage d'un bol de chips se traduit par des notions complexes : la coopération chez les femmes (toutes les copines filent ensemble à la cuisine pour le remplir) ; la négociation chez les hommes (l'un dira "je ne vais pas le remplir, c'est ma maison", l'autre "oui, mais c'est moi qui ai acheté les chips" et un troisième "oui, mais on a utilisé ma voiture pour aller les acheter"). À coup sûr, L'Homme des cavernes vous redonnera l'envie de faire l'amour sur des peaux de bêtes.
Zoom par Frédéric Maurice
Paru le 13/10/2004

-
Haut