Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Raymond Acquaviva
D.R.
Raymond Acquaviva,
nouveau directeur du Sudden Théâtre
Après treize années passées à la Comédie-Française, et treize autres passées hors de la « Maison de Molière », à jouer ou mettre en scène diverses aventures
théâtrales, Raymond Acquaviva s'installe définitivement au Sudden Théâtre.
Passionné par la mise en scène (on lui doit récemment celle de Coup de soleil au théâtre des Bouffes-Parisiens et Hedda Gabler au Petit Théâtre de Paris), par le jeu d'acteur et l'enseignement théâtral (dix-neuf années de professorat), Raymond Acquaviva rêve de créer avec le Sudden Théâtre un lieu qui accueillerait, entre deux tournages, des comédiens de renom désireux de renouveler un contact avec le public, et ce pour une série limitée de représentations.
À Londres, il existe un théâtre renommé, « L'Almeida », qui s'est spécialisé dans cette aventure et attire ainsi un grand nombre d'acteurs de cinéma.

Parallèlement, Raymond Acquaviva a fondé une école, au cœur du théâtre, depuis onze mois.
La passion de l'homme pour la formation d'acteur a permis à toute une génération de faire ses preuves avec talent. Sandrine Kiberlain, Yvan Attal, Olivier Martinez, Isabelle Carré, Nathalie Cerda, Anne Brochet, Vincent Elbaz, Mathilde Seigner, Manuel Blanc, Aure Atika, Denis Podalydès, Cécile Brune, entre autres, ont suivi son enseignement.

En septembre 2000, la première promotion des « Ateliers du Sudden » se produira sur la scène du théâtre et permettra à toute une nouvelle génération d'espoirs de s'exprimer.

Raymond Acquaviva présentera en janvier 2001 Appelez-moi chef (anciennement Cellule 118), d'Alphonse Boudard, où la vie dans une cellule de la prison de Fresnes de 1938 à 1986.

Niels Arestrup devrait quant à lui y interpréter le récit « Un rescapé », texte de la seule interview accordée par le célèbre dramaturge autrichien Thomas Bernhard (1931-1989).
Portrait par Bruno Perroud
Paru le 01/09/2000

-
Haut