Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Les services offerts Comment adhérer au club Contactez-nous

© Philippe Escalier
Narcisse
Prend la parole dans "Toi, tu te tais" au Trévise.
Narcisse est un artiste suisse qui s'est passionné pour le Slam. C'est le poète américain Marc Smith qui a, dans les années 80, ouvert la voie et rendu la poésie plus accessible au grand public, en la déclamant sur scène. En 2006 Narcisse découvre cette forme d'expression très libre. Musicien, informaticien, passionné par l'écriture, il va jongler habilement avec ces trois sources d'inspiration.
La musique, la poésie et la vidéo donnent un résultat surprenant. Le travail de vidéaste est juste remarquable. Les personnages de l'histoire comme les choristes prennent corps et partagent la scène avec Narcisse et le musicien Robin Pagès.

Pour le texte Narcisse a observé le monde des hommes et nos mécanismes de fonctionnement souvent absurdes. Il égratigne au passage nos obsessions, nos addictions sur internet, nos contradictions, notre futilité. Certains thèmes plus graves sont abordés comme les religions, inventées et instrumentalisées par l'homme; le constat est glaçant. L'appartenance à un pays, la liberté de penser, la censure de l'érotisme sont encore quelques sujets abordés par l'auteur.
Les contestataires de l'ordre établi, de la pensée unique n'auront droit qu'à un seul mot d'ordre, « Toi, tu te tais », Ce leitmotiv est récurent et désespérant pour ceux qui voudraient changer un peu ce monde à la dérive. Au terme de cet étonnant spectacle, beaucoup de questionnements subsistent.
Zoom par Bruno Perroud
Paru le 05/12/2021
Haut