Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Abbamania
Le meilleur concert d’ABBA depuis ABBA
Il y a exactement trente ans, l'un des futurs groupes phares des années disco remportait l'Eurovision avec "Waterloo". En huit ans, ils vont composer une vingtaine des plus grands hits de l'époque et s'imposer sur la scène anglo-saxonne. Le spectacle "Abbamania" stimule notre nostalgie d'ABBA et nous laisse... abbasourdis !
Êtes-vous abbamaniaque ?

Avant de lire la suite, faites un petit test : citez au moins 5 tubes d'ABBA et 2 films hantés par leur musique... Et maintenant, le test à l'envers ; parmi ces titres, lesquels n'évoquent en vous aucune mélodie (ni aucun souvenir...) : Mamma Mia, Super Trouper, The Winner Takes It All, Money Money Money, Chiquitita, Fernando, Gimme Gimme Gimme (A Man After Midnight), Thank You For The Music... Et ne savez-vous rien des deux films australiens Priscilla, Queen of the Desert et Muriel's Wedding ?
Alors... ne seriez-vous pas, vous aussi, atteint depuis longtemps déjà d'une certaine "abbamania" ?

De 1974 à 1982 : deux ou trois choses que nous savons d'eux...

Le nom du groupe suédois ABBA est un acronyme formé des initiales des deux compositeurs Björn Ulvaeus (à la guitare) et Benny Anderson (le barbu aux claviers), et de leurs épouses respectives, les chanteuses du groupe : Agneta Faltskog (la blonde) et Anni-Frid Synni Lyngstad (la brune, dite Frida, la seule Norvégienne). Comme le nom d'ABBA était déjà celui d'une marque de conserves de harengs, ils ont dû obtenir son autorisation ! Le groupe tente une première fois l'Eurovision en 1973 avec Ring, Ring, puis gagne le concours en 1974. L'aventure prendra fin en 1982, les couples s'étant déjà séparés : à la fin du clip de Under Attack, ils s'éloignent chacun dans une direction différente. Entre-temps, ils ont chanté Dancing Queen au mariage du roi Carl Gustav de Suède avec Sylvia, et vendu presque autant de disques que les Beatles...

"Abbamania" :
"Encore plus original que l'original !"

... Dixit le très sérieux Süddeutsche Zeitung, au cours d'une tournée allemande triomphale ! Des maquillages aux lumières en passant par les costumes (les bottines strass-paillettes), les voix (et l'accent suédois), les chorégraphies et les accessoires, tout a été respecté. Peter Weisz (Björn), Katrina Wallis (Anni-Frid), Joanne Libby (Agneta) et Dale Forbes (Benny) ont travaillé dès 1998 sur l'idée d'un "concert du souvenir" en hommage à ABBA. Sans être des clones du groupe, ils ont étudié vidéos, albums photo et pochettes de disques, afin de mieux restituer l'esprit des artistes. À Londres, ils sont restés à l'affiche du Strand Theatre pendant cinq mois en 2002. Paris leur a déjà fait un triomphe, ils reviennent confirmer l'universelle manie d'ABBA et réveiller la Dancing Queen en chacun de nous... Voulez-Vous ?
Portrait par Vincent Goupy
Paru le 22/06/2004

-
Haut