Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Xin Liu


Jean-Philippe Uzan
5.tera-nuits+1
Astrophysicien directeur de recherche au CNRS, Jean-Philippe Uzan vient de signer, avec le metteur en scène Étienne Pommeret, une "rêverie" autour de l'univers qu'ils interprèteront sur la scène de la Reine Blanche du 8 au 17 novembre. "5.tera-nuits+1", soit cinq mille milliards de nuits après le Big Bang plus une, cette nuit que vous passerez au théâtre à contempler toutes ces autres nuits.
Sur quels sujets portent vos recherches scientifiques ?
Ma spécialité est la physique théorique. Je m'intéresse à la gravitation, à la théorie de la relativité et ses applications pour la cosmologie, la science qui essaie de comprendre l'histoire de l'univers et l'origine des objets qu'il contient (galaxies, étoiles...). Présente dans toutes les mythologies, la cosmologie ne devint une science qu'après 1915. Avant 1924 et les découvertes d'Edwin Hubble, personne sur Terre ne savait qu'il existait d'autres galaxies !

Pourquoi les amener au théâtre ?
Notre démarche, avec Étienne Pommeret, consiste à partager certains savoirs fondamentaux sur l'univers et montrer comment notre regard sur le ciel et sur notre place dans l'univers a évolué au fil des découvertes scientifiques, et modifié notre rapport à l'espace et au temps. Cela fait partie de notre culture : tous ceux qui questionnent le monde - écrivains, poètes, philosophes - se sont interrogés sur la vie des étoiles et leur mort. Tous ceux qui ont vu la Terre du ciel ont découvert un îlot de vie extraordinaire et sont revenus avec une vision écologique. Après avoir mis en scène et interprété "Kant" de Jon Fosse, qui montre comment la science nous rassure face à l'infini, nous avons composé, pour "5.tera-nuits+1", des dialogues poétiques entre littéraires et scientifiques à partir de leurs écrits : Richard Feynman, un physicien américain du XXe siècle, répond à Archytas de Tarente, un philosophe et astronome grec du IVe siècle avant J.-C qui répond lui-même à l'écrivain norvégien Jon Fosse... Ils partagent leurs visions de l'univers à travers les siècles. Cet assemblage de textes est une sorte de mise en abyme de l'univers et du regard que nous portons sur lui. Il ne s'agit en aucun cas d'une conférence mais d'une rêverie ! Ce qui nous intéresse est de raconter une histoire, comme on le faisait naguère au coin du feu.

Quelles ont été les principales découvertes de ces dernières années ?
Depuis 1995, nous avons la preuve qu'il existe des planètes autour d'autres étoiles. On en compte aujourd'hui plusieurs milliers et on espère en découvrir certaines ayant des caractéristiques similaires à celles de la Terre. La question est de savoir si elles présentent les conditions nécessaires pour abriter la vie. Et quelles formes de vie. Le travail du scientifique consiste à prouver nos intuitions. Beaucoup de recherches sont dirigées vers Encelade, un satellite de Saturne, où toutes les conditions sont réunies pour accueillir la vie. Vers Mars aussi car il est possible qu'elle l'ait accueillie. En revanche, la question de sa colonisation n'est que science-fiction : nous n'avons ni l'énergie, ni les moyens technologiques pour nous y rendre !
Interview par Alain Bugnard
Paru le 13/11/2019

-
Haut