Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Elodie Navarre
Après deux saisons à jouer dans "Le Fils" de Florian Zeller, Elodie Navarre partage l'affiche avec Emmanuel Noblet dans "Les Beaux" de Léonore Confino au Petit Saint-Martin, Come de Bellescize en signe la mise en scène.
Rien ne prédestinait Elodie au métier d'actrice. «A 16 ans, j'avais le sentiment de ne pas exister, je me sentais comme transparente. Un jour, dans le métro, un type à l'allure incroyable, m'observait intensément. On engagea le dialogue, je correspondais au personnage qu'il cherchait pour son film. Après une audition, j'ai été engagée. Ce film «Clara et le Juge» avec Jean Rochefort m'a révélée»

Après cette expérience salutaire, elle s'inscrit au Conservatoire du 10ème arrondissement de Paris. Parallèlement, elle rejoint, grâce à Canal Plus, un groupe de dix jeunes comédiens prometteurs. Parmi eux, il y a Michaël Cohen qu'elle invite à la voir jouer dans «On ne badine pas avec l'amour» pour sa sortie du Conservatoire. Enthousiaste, il lui indique que Gildas Bourdet auditionne pour le rôle de Marton, la servante, pour «Les Fausses confidences». Elle appelle Ladislas Chollat, l'assistant de Gildas, passe l'audition et est retenue pour le rôle.

Le spectacle est créé à La Criée. A la veille de la première, un grave accident de moto survient. Elle joue avec des béquilles pendant un mois, mais il faut choisir entre la guérison totale ou la pièce.

Pendant deux années, elle va boiter mais sa persévérance va payer. Le réalisateur Philippe de Broca lui redonne espoir en l'engageant. Plus tard, il lui révèlera «Quand je t'ai vu arriver en boitant, je me suis dit, mais c'est génial, c'est ça le personnage, je vais la faire boiter».

Elodie reprend confiance et commence à apprivoiser sa peur. Très vite, elle enchaîne au théâtre plusieurs pièces à succès. «L' Autre» de Florian Zeller, «Sunderland» de Clément Koch. Elle va également retrouver Ladislas Chollat, qui lui avait promis de l'engager si un jour il se mettait à la mise en scène. Parole tenue, «Médée», «Les Cartes du pouvoir», «Encore une histoire d'amour», et «Le Fils» suivront.

Aujourd'hui elle est à l'affiche de la talentueuse auteure Léonore Confino.

«"Les Beaux" raconte la remise en question d'un couple grâce à leur petite fille. Ils son beaux, sportifs, gentils. C'est un couple en plastique. Le vernis va vite craquer et on va découvrir un couple monstrueux et cruel qui va s'affronter avec violence. C'est un terrible duel entre l'amour de soi et l'amour en couple».

Les deux comédiens vont offrir, grâce à ce spectacle, une palette étonnante, colères, pétage de plombs, travail du corps. L'occasion pour Elodie de nous emporter dans le sillage de sa personnalité, sensible et délicatement humaine.
Portrait par Bruno Perroud
Paru le 22/09/2019

-
BEAUX (LES)   (17 notes)
THÉÂTRE DU PETIT SAINT-MARTIN
Jusqu'au samedi 16 novembre

COMÉDIE DRAMATIQUE. Un homme et une femme vivent sous nos yeux un amour parfait, entre week-ends au ranch et bals somptueux. Mais leur beauté a quelque chose de lisse, leurs mots sonnent étrangement faux, et pour cause: cet homme et cette femme sont en réalité les Ken et Barbie auxquels une petite fille de 7 ans donn...


Haut