Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Fabienne Rappeneau


Qui vole un oeuf
Road trip pour braqueuses d’ovules
La vision d'une normalienne en matière de PMA et de bio-éthique s'annonçait intéressante. Pourtant, Julie Neveux n'a souhaité ni philosopher ni polémiquer sur ce sujet brûlant d'actualité. Elle a préféré écrire une farce.
Dans cette histoire, Sandrine, jeune veuve éplorée, se voit refuser une fécondation in-vitro. Pourtant, la solution est là, dans les paillettes congelées avant le décès du mari ! Las, la loi française est sans appel. Elle oppose son veto, dès lors qu'un couple est séparé, que ce soit par un divorce ou par la mort. Or donc, Sandrine qui veut à tout prix un enfant, pense se rabattre sur l'Espagne ou la Belgique, moins regardantes. Elle compte aussi sur l'aide que peuvent lui apporter l'ex de son mari, infirmière très libérée et une avocate, tradi, catho, mère de six enfants, mais à la moralité très élastique. Pourtant, avec ces dernières, le délire entre par la grande porte! Ensemble, elles deviennent démoniaques et multiplient les bêtises.

Non, rien ne les arrête : braquage d'ovules dans un labo, non respect de la chaine du froid, fécondation maison et donc pour le moins approximative, chantage sur un médecin sexiste... Elles ne reculent devant rien ! Mis en scène par Sandra Everro, Arnaud Cassand, Isabelle Ferron, Floriane Muller et Jane Resmond enchaînent alors les situations abracadabrantes, les événements rocambolesques, les actions forcenées et les courses poursuites, avec la police et autres, sous l'oeil des spectateurs.
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 15/05/2019

-
Haut