Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Élisabeth Amato
Le Sourire du chat
Accompagnée par le regard complice et bienveillant de Christophe Lidon, les lumières de Marie-Hélène Pinon et les créations vidéo de Stéphane Cottin, la magicienne nous invite une nouvelle fois dans son monde poétique, délicat et enchanteur, à la croisée des univers d'« Alice au pays des merveilles », du « Magicien d'Oz » et de « Mary Poppins » !
Comment avez-vous conçu ce nouveau spectacle ?
Le fil rouge est une enquête sur mon métier puisqu'on me demande tout le temps comment je suis devenue magicienne ! Vêtue d'un imperméable tel un détective privé, j'invite le public à chercher avec moi les réponses qu'il se pose au sujet de la magie : quelle est sa véritable essence ? Où se cache-t-elle ? Si je m'adresse au public et le fais participer activement, "Le Sourire du chat" est un spectacle très théâtral, très écrit. Une sorte d'invitation au voyage. Je raconte une histoire au milieu de laquelle surgissent des tours de magie permettant de réaliser des expériences avec les gens présents. Que va-t-il se produire d'inattendu alors que nous sommes là, tous ensemble, réunis ? C'est cette chose-là qui m'intéresse le plus ! Habituellement, les gens ont horreur de monter sur scène car ils savent qu'ils vont être utilisés comme un accessoire, un faire-valoir. Dans mes spectacles, ils me rejoignent spontanément car ils sentent que je les aime et qu'ils vont devenir un personnage actif du spectacle !

Quels effets utilisez-vous ?
Ma magie est simple car j'utilise le moins d'accessoires possible mais je la crois assez puissante! En fait, la véritable magie, ce ne sont pas mes tours, mais ce qui va être vécu à travers eux. L'idée est de jouer avec notre enfant intérieur, la véritable magie étant l'émerveillement. Comment faire renaître cette capacité à s'émerveiller ? J'utilise le mentalisme mais un mentalisme auquel je cherche à donner du sens, de la poésie.

Nos yeux auraient-ils été conditionnés à ne plus voir la magie ?
La vie est extraordinaire mais nous faisons le choix de vivre dans l'ordinaire parce que nos yeux sont embrumés ! Mon spectacle tourne autour de l'attention, ce à quoi nous sommes attentifs. Notre véritable liberté repose sur nos choix de porter notre attention sur telle ou telle chose. Le travail d'illusionniste - quel que soit le domaine professionnel ! - consiste à faire du détournement d'attention. Pour ma part, je me sers de l'illusion pour ramener les gens dans l'instant présent, à ce qu'ils sont vraiment : « Vous vous êtes oubliés mais ce n'est pas grave car vous ne pouvez pas vous perdre ! ». J'aimerais décoller les gens de leur fascination pour l'image, le péché originel étant de se projeter dans une image qui n'est pas la nôtre. En prendre conscience nous aide à ne plus nous identifier à des images qui ne sont pas le reflet de nos vies et qui nous en détournent. Internet et la télé sont des chaudrons de magie noire !

Pourquoi « Le Sourire du Chat » ?
C'est un clin d'œil à Alice et son chat du Cheshire qui ne cesse de disparaître et de réapparaître! Ce qui est intéressant, c'est qu'avant de disparaître totalement, il ne reste que son sourire! Que doit-il rester d'un spectacle une fois qu'on en a tout retiré ? Un sourire !
Interview par Alain Bugnard
Paru le 15/03/2019

-
ELISABETH AMATO "LE SOURIRE DU CHAT"   (5 notes)
MONTPARNASSE (PETIT)
Jusqu'au lundi 27 mai

VISUEL. Et si nous étions tous magiciens, tous capables de ressentir ce que la magie peut apporter à la perception des choses? Élisabeth Amato vous propose de traverser le miroir… À travers une enquête poétique qu’elle mène sur ce qu’est véritablement la magie. Ici pas question de découper des femmes en m...


Haut