Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Julie Depardieu
"Fric-Frac" au Théâtre de Paris
Une fille de joie, l'homme à tout faire de son mac, un bijoutier amoureux et crédule : voilà les protagonistes de ce hold-up théâtral imaginé par Étienne Bourdet, grand succès de l'année 1936, porté à l'écran en 1939 par Arletty, Michel Simon et Fernandel. Le cru 2018 réunira Julie Depardieu, Michel Fau, Régis Laspalès et Émeline Bayart.
Après "Nono" de Sacha Guitry en 2010 et "Le Misanthrope" en 2014, Julie Depardieu retrouve Michel Fau pour une nouvelle aventure théâtrale. « Je connais Michel depuis très longtemps. Il était professeur au Cours Florent quand son voisin de palier, Roland Menou, nous a présentés. Ce fut un véritable coup de foudre : j'avais l'impression de le connaître depuis toujours ! Peut-être parce que nous sommes tous deux fous d'opéra ! "Fric-frac", c'est comme une carte postale, un chromo des années 1930, très moderne, notamment par sa langue argotique.

Ce spectacle ne peut qu'être rafraîchissant comme nous ne vivons pas dans une période heureuse : c'est l'ère de la rapidité, de sa prétendue efficacité et des angoisses qui vont avec ! Nous allons donc vous raconter l'histoire d'un casse ! Loulou est une catin amoureuse de son mac qui croupit en prison. Elle a compris que Marcel, un bijoutier, en pinçait pour elle. Elle se rapproche de lui pour cambrioler sa boutique avec Jo, un copain de son mec qu'elle n'arrête pas d'engueuler ! Mais elle est confrontée à la fille du patron de la bijouterie, une jeune femme hystérique qui la déteste !

Au début de la pièce, nous arrivons à vélo dans une forêt. Je porte une jupe-culotte, Régis Laspalès un pantalon de golf comme Tintin ! Nous sommes très bien habillés, ce qui est un luxe aujourd'hui ! Et les quatre gros décors stylisés changent des ambiances Ikéa ! J'ai hâte d'être dedans même si je flippe à l'idée de jouer Loulou, comme je flippais pour Célimène ou Nono !

J'ai beaucoup de mal à me projeter dans un rôle. Ce sont les autres qui m'y voient et je fais entièrement confiance à Michel. Déjà, c'est un excellent lecteur : il voit tout de suite quand un texte méconnu ou oublié est intéressant à monter. Ensuite, il a l'art de réunir une distribution idéale. Je suis ravie de me retrouver en face de Régis Laspalès.

Quand on le regarde dans les yeux, on a l'impression de voir son âme d'enfant ! Enfin, par sa culture, Michel a toujours un point de vue intéressant, ce qui n'est pas fréquent à l'heure où Facebook est devenu la référence absolue pour beaucoup ! »

L'occasion donc pour le public de renouer avec une œuvre de théâtre authentique, destinée à lui plaire et lui redonner joie de vivre, portée par des personnalités hautes en couleur, à la simplicité attachante : « Enfant, je voulais devenir jardinière, j'ambitionnais de suivre les cours du Potager du roi ! J'aime les choses instinctives. Je ne suis pas une personne de l'instant, pas une intellectuelle. Ce qui m'intéresse, c'est d'avoir des frissons ! Quand je fais mes chroniques sur France Musique et que j'associe des textes à des musiques, je suis frissonnante ! Je n'ai pas d'autre volonté dans la vie que d'avoir des sensations, des émotions. »
Portrait par Alain Bugnard
Paru le 20/09/2018

-
FRIC-FRAC   (12 notes)
GRANDE SALLE DU THÉÂTRE DE PARIS
Jusqu'au vendredi 30 novembre

COMEDIE. L’homme de Loulou est en prison et il a besoin d’oseille, de beaucoup de pognon. Loulou sa p’tite veut lui en trouver. Marcel, employé de bijouterie, est amoureux de Loulou. Loulou va se servir du naïf Marcel pour organiser avec Jo un Fric-Frac dans la bijouterie où travaille Marcel, une affaire e...


Haut