Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Pierre Arditi partage son amour de la lecture
Jusqu’au 28 avril Ribes, Yasmina Reza, Delerm, ou encore Onfray à l’honneur au Rond Point
Autour d'une table, textes en main, Pierre Arditi s'avance sur la scène du Rond-Point. Pendant une heure et demie, avec talent et sans artifice, l'homme de théâtre, que l'on ne présente plus, amuse et s'amuse à reprendre des textes qu'il aime. Jusqu'au 18 avril, ce sont les écrits de Jean-Michel Ribes qui sont à l'honneur. Un régal d'absurde, d'humour mordant et d'anecdotes irrésistibles.
Si vous voulez savoir comment Jean Le Poulain en est venu à chanter « Les petites femmes de Paris » sur son bureau de sociétaire de la Comédie Française... Ou encore comment Micheline Presle s'est retrouvée « tête d'affiche » d'un film dans lequel elle n'avait jamais joué... Alors vous êtes au bon endroit ! Sur la scène de la grande salle Renaud-Barrault, les textes se succèdent dans la bouche de Pierre Arditi, portés par une voix tantôt assurée, tantôt malicieuse. L'écriture de Jean-Michel Ribes et les anecdotes plutôt cocasses qui s'enchaînent ne manquent pas de faire mouche auprès d'un public conquis. Ce même public qui découvre avec stupeur ou amusement des textes parfois oubliés...
Pour le comédien, ces lectures c'est un petit peu sa Madeleine de Proust. Tout gamin, une tante avait l'habitude et la façon de lui raconter des histoires... Remercions-la aujourd'hui d'avoir initié son neveu à cet art dont il régalera encore le public du Rond-Point dans des registres éclectiques jusqu'au 28 avril.
Zoom par Régis Daro
Paru le 12/04/2018

-
Haut