Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Céline Milliat Baumgartner
D.R.


Céline Miliat Baumgartner
Elle se livre à travers un récit pur, innocent et puissant
Elle avait 8 ans en 1985. Céline Miliat-Baumgartner se rappelle du moindre détail de cette journée, de cette soirée, de ces jours, de ces mois, de ces années qui ont suivi. La perte d'un proche est souvent un moment douloureux, dont on a du mal à parler. La mort de ses parents, l'artiste a d'abord voulu l'écrire, puis la jouer.
Pour réussir cette adaptation au théâtre, c'est vers la metteuse en scène Pauline Bureau que se sont tournées l'auteure et la comédienne. L'alliance sublime ces "Bijoux de pacotille". La puissance du texte, auréolée de la candeur, de la grâce, de la poésie, de la magie de la mise en scène et de la scénographie, donne à ce récit une dimension toute particulière.

"Je connais ma mère comme si je l'avais faite..."


Avec "Les Bijoux de pacotille", Céline Miliat Baumgartner se met à nu. Que ce soit à travers ses souvenirs, ses angoisses ou "ses petites manies", la comédienne se livre à son public pendant 1h15. C'est son histoire, son vécu. Celui de sa mère aussi, la comédienne Michèle Baumgartner - son modèle - et de son père, qui, s'il n'avait pas été son père, aurait très bien pu devenir son époux. La force de ce spectacle, c'est aussi ça: des notes d'humour et d'ironie qui parsèment une narration rigoureuse. Sur le plateau, peu de décors et d'accessoires, mais un assemblage savamment dosé entre la vidéo, les moments de poésie et cette réflexion dans le grand miroir qui surplombe le plateau.

Véritables "Madeleine de Proust", ces bijoux de pacotille, dont le cliquetis reste à jamais gravé dans la mémoire de Céline Miliat Baumgartner, sont à découvrir jusqu'au 31 mars, Salle Roland Topor - Théâtre du Rond-Point.
Zoom par Régis Daro
Paru le 14/03/2018

-
Haut