Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Didier Brice
En attendant Bojangles
Victoire Berger-Perrin signe l'adaptation théâtrale et la mise en scène du roman d'Olivier Bourdeaut paru en 2016. Anne Charrier, Victor Boulenger et Didier Brice incarnent quant à eux la petite famille hors normes de ce récit.

Qu'avez-vous apprécié dans ce roman et son adaptation théâtrale ?
L'amour inconditionnel, la famille clanique imperméable aux altérations, le dédain des considérations matérielles, tout cela fait rêver. Les personnages enfreignent les règles que nous aimerions tous transgresser. Le spectacle est vécu comme une immense et douce désobéissance aux règles sociales. Le succès fulgurant du roman prouve à quel point nous rêvons tous d'envoyer balader les convenances pour vivre nos vies avec plus d'intensité. Le temps de la représentation, les spectateurs jubilent, ils partent avec nous pour des vacances espagnoles en pleine période scolaire. Ils mettent l'inspecteur des impôts à la porte, ils font la fête tous les soirs !

Pourriez vous nous présenter votre personnage, le père, ainsi que son fils et son épouse ?
Le père est un homme en pleine réussite professionnelle, mais qui s'ennuie un peu aux soirées mondaines et ne se sent pas tout à fait à sa place dans ce monde. Il rencontre une femme sublime, une cocotte des années folles qui, elle, semble vivre dans l'extravagance. Il en tombe immédiatement amoureux. Elle révèle la fantaisie cachée chez lui et l'entraîne dans une vie débridée. Ils accueillent un enfant qu'ils élèvent dans un amour immense, très à contre-courant des convenances. Ce fils s'émerveille avec le spectateur de cette folie douce.
Interview par Alain Bugnard
Paru le 12/02/2018

-
Haut