Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Evelyne Desaux


La Dame de chez Maxim
mis en scène par Johanna Boyé au Théâtre 13 / Jardin
Lauréate du Prix Théâtre 13 / Jeune metteur en scène en 2013, Johanna Boyé revient sur la scène qui l'a consacrée avec une version cabaret rock de "La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau.
La pièce fut créée au Théâtre des Nouveautés, en 1899. En trois actes et à travers les déséquilibres loufoques de vingt-neuf personnages, Georges Feydeau peint, dans "La Dame de chez Maxim", un tableau désopilant de son époque. C'est au Théâtre 13 / Jardin que Johanna Boyé s'empare, en cette rentrée, des aventures de la famille Petypon et de la Môme Crevette.

"Ce spectacle interpelle par son actualité", déclare la jeune metteure en scène, "car Feydeau y dresse un portrait férocement drôle de la bourgeoisie et s'amuse des clivages qui existent au cœur de notre société".

Projetant la pièce du célèbre auteur de vaudevilles dans notre modernité, la directrice artistique de la Compagnie "Les Sans Chapiteau Fixe" signe un spectacle en forme de cabaret rock. Un spectacle joué, chanté et dansé par sept comédiens (Vanessa Cailhol, Florian Choquart, Arnaud Dupont, Lauri Lupi, Garlan le Martelot, Pamela Ravassard, Vincent Viotti) et un musicien (Mehdi Bourayou) qui vise « à sonder l'être humain pour voir, dans son cheminement, le miroir de la société qu'il bâtit ».
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 13/09/2017

-
DAME DE CHEZ MAXIM (LA) - Théâtre 13   (17 notes)
THEATRE 13 - Jardin
Jusqu'au dimanche 15 octobre

COMEDIE. Sous-couverts d’une série de quiproquos menant à des situations invraisemblables, Feydeau dresse un portrait férocement drôle des bourgeois et de la bêtise humaine. Avec cette adaptation moderne aux accents rock et burlesques, Johanna Boyé signe une mise en scène contemporaine, dans laquelle les t...


Haut