Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Ned Grujic
La Famille Addams
Très investi dans le musical - pour adultes et enfants -, Ned Grujic, qui avait récemment entraîné Lorie Pester dans les pas d'Audrey Hepburn avec "Pygmalion" au Théâtre 14, signe l'adaptation française et la mise en scène de cette "Famille Addams", créée à Broadway en 2009 par Rick Elice et Marshall Brickman (livret) et Andrew Lippa (paroles et musique). Le 8 octobre aura également lieu la première de son adaptation du "Livre de la jungle" au Théâtre des Variétés. Ned est également directeur de l'École de comédie musicale de Paris.
Comment êtes-vous arrivé sur ce projet ?
On m'a tout simplement proposé d'en signer l'adaptation française et la mise en scène! J'aime les univers fantastiques et décalés qui m'amusent beaucoup ! (J'avais monté le "Frankenstein junior" de Mel Brooks). J'ai trouvé le livret très bien écrit, très drôle. C'est un spectacle fédérateur qui peut être vu en famille.

Qu'allez-vous nous conter ?
Nous retrouvons les personnages du film de Barry Sonnenfeld, sorti en 1991, et de la série américaine des années 1960 pour une aventure inédite. La fille, Mercredi, a désormais 18 ans. Ce n'est plus l'enfant que nous connaissions. Elle est tombée amoureuse d'un garçon... ordinaire! Elle va l'avouer à son père, ce garçon voulant l'épouser, tout en lui demandant de ne rien dire à sa mère ! Ce qui est un problème pour Gomez qui n'a jamais eu de secrets pour sa femme. Cette cachotterie est le ressort comique du spectacle. Il s'agit finalement d'une comédie musicale de boulevard qui rejoint le théâtre populaire français. Je me suis inspiré du film et de la série, mais aussi des dessins de Charles Addams puisque, au tout début, il s'agissait d'une bande dessinée publiée dans le "New Yorker" qui fustigeait la famille modèle américaine à travers ces personnalités morbides et non conventionnelles. Marticia est une grande femme diaphane se déplaçant de manière étrange et qui nourrit des plantes carnivores. Elle est folle amoureuse de Gomez, un petit mec pas très beau mais fier de son sang latin ! Quant aux enfants, ils aiment avoir un monstre sous leur lit et se torturer l'un l'autre ! Il y aussi le majordome de deux mètres de haut qui parle par borborygmes, la grand-mère, une pseudo-sorcière, et l'oncle Fétide, un homme rond et lunaire au crâne rasé. Il y aura dix personnages sur scène et six danseurs/chanteurs. La distribution ne sera qu'en contrastes, l'idée étant que les comédiens soient très différents les uns des autres, pour mieux jouer sur les archétypes.

Dans quel cadre visuel et sonore la troupe évoluera-t-elle ?
Le décor est la maison de la famille Addams, un manoir au milieu de nulle part de sept mètres de haut, qui se déplace, qu'on tourne, qu'on ouvre comme une maison de poupées géante et dont on apprécie les intérieurs autant que les extérieurs ! Le registre musical se situe entre la pop et le répertoire habituel de Broadway. Ça groove beaucoup ! Nous disposons d'une bande-son enregistrée avec de véritables instruments faite par les Américains.
Interview par Alain Bugnard
Paru le 20/10/2017

-
FAMILLE ADDAMS (LA)   (10 notes)
PALACE
Jusqu'au dimanche 7 janvier

MUSIQUE. Dans l'aile gauche d'une immense villa délabrée de style victorien vit une famille macabre et excentrique, la Famille Addams. La singulière Mercredi, princesse des ténèbres et fille aînée de la famille, est maintenant devenue une jeune fille ; et comme la plupart des jeunes filles, elle tombe amou...


Haut