Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Yann Lebras


Olivier Sauton
« Fabrice Luchini et moi »
Olivier Sauton n'a jamais oublié ce soir où, dans la rue, le grand Fabrice Luchini lui a récité une fable de La Fontaine. Ce moment, et le rêve qui en a découlé, il les a transformés en spectacle... où Luchini, en trois cours, bouleversera la vie d'un garçon inculte, hâbleur, dilettante, plus porté sur les filles et la gloire que sur l'art.
Petite précision, Olivier Sauton est « luchiniphage » depuis qu'il a découvert, devant sa télé, le « pouvoir d'hypnose vocale » de Fabrice Luchini. Il a tout vu et tout écouté de Luchini, tout lu sur lui. Chez Jean-Laurent Cochet, il utilisait même ce phrasé si reconnaissable pour travailler ses textes « tel un Stradivarius qui rend meilleur ». Autant le dire, il manie aussi bien le verbe que l'esprit luchinien !

Aussi, face à ce jeune homme et comédien en formation et ce génie du verbe, amoureux de la langue et des auteurs qu'il dit avec gourmandise, on est complètement bluffés ! Pour le premier, Sauton adulte a puisé, avec pas mal d'autodérision, dans Sauton jeunot. Pour le second, chapeau bas l'artiste ! Bien plus qu'une imitation, hyper talentueuse, de Luchini déclamant le répertoire, il y a carrément une incarnation totale, toutes répliques du personnage Luchini semblant extraites d'interviews alors qu'elles sont signées Sauton !

L'ensemble s'adresse tant aux fans de Luchini et de théâtre qu'à tous ceux qui sont passés à côté des cours de littérature. Et chacun s'y délectera des relations, cocasses, entre maître, talentueux, et élève, maladroit !
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 15/02/2017

-
Haut