Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Daniel Benoin
photo : Ville de Nice


Festen : Daniel Benoin
Daniel Benoin Sa mise en scène de “Festen” est reprise au théâtre du Rond-Point.
Pour faire le lien entre HEC et la direction d'un centre dramatique national, Daniel Benoin a connu toutes les facettes de la vie théâtrale : les textes, les planches, les lumières et la mise en scène. Le directeur du Théâtre national de Nice est aussi un chef de troupe tout-terrain.
L'artiste-gestionnaire
En 1970, Daniel Benoin sort diplômé d'HEC, et se lance dans une thèse en sciences de la gestion des entreprises. De là à diriger un théâtre, il n'y a qu'un pas, et le voici directeur de la Comédie de Saint-Étienne en 1975. Il y restera plus de vingt-cinq ans. Ce boulimique de la création "d'entreprises" n'en reste pas là : en 1982, il crée l'École nationale d'acteur de la Comédie de Saint-Étienne. Mais ses liens avec le théâtre sont avant tout artistiques : Daniel Benoin a mis en scène 80 pièces en France, et 25 à l'étranger. Traducteur-adaptateur, il a signé des traductions de Shakespeare (Lear), Goethe (Faust), Büchner (Woyzeck) et Botho Strauss. Il est aussi l'auteur de Sigmaringen (France).
Nommé directeur du Théâtre de Nice en 2002, il veut aujourd'hui en faire un "pôle incontournable du paysage théâtral européen".

Ouvrir sa scène à l'Europe
Daniel Benoin est président de la Convention théâtrale européenne, créée en 1988 pour échanger spectacles et artistes entre 34 théâtres d'une vingtaine de pays européens. La CTE constitue le premier réseau de théâtres publics en Europe, fort d'environ 350 nouvelles productions chaque saison et qui peut se prévaloir de 4 millions de spectateurs.
Daniel Benoin veut ainsi favoriser les tournées (après Paris, Festen ira à Luxembourg), tout en développant le local (création d'une troupe permanente de 8 comédiens à Nice). Avec cette stratégie de coopération internationale, son but vise à "permettre à tous de voir des spectacles populaires de grande exigence". Et de fait, les abonnements ont considérablement augmenté depuis son arrivée !
Festen est un bel exemple de cette politique d'ouverture : coproduction entre le TNN et deux théâtres de Luxembourg, le spectacle accueille 5 Luxembourgeois (sur les 17 comédiens du spectacle), à leurs côtés Jean-Pierre Cassel joue le rôle du père.

Ouvrir la scène à la modernité
L'ouverture de la saison à Nice était éloquente : se jouaient simultanément les adaptations de Festen et de Misery (d'après le roman de Stephen King), où Daniel Benoin interprétait l'écrivain
torturé par son infirmière (Myriam Boyer).
Mettre l'accent sur la création et nourrir le théâtre des autres arts : pour Daniel Benoin, la forme archaïque qu'est le théâtre reste suffisamment intemporelle pour "rassembler toutes les formes d'art" et "prendre en compte la réalité d'aujourd'hui". Dans sa mise en scène de Festen, l'utilisation de la vidéo est un clin d'œil au long métrage.
Dossier par Vincent Goupy
Paru le 22/03/2003

-
Haut