Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Bruno Perroud


Renata
À la Comédie Bastille
À la mort de leur patron - un richissime bourgeois argentin demeurant à Paris -, ses domestiques vont tenter de s'emparer de son héritage en faisant passer, aux yeux du notaire chargé de la succession, leur fils Jean pour son épouse Renata, disparue mystérieusement plusieurs années auparavant !

Stéphan Druet, metteur en scène

Auteur, comédien et metteur en scène touche-à-tout - Copi, Corneille, Montherlant, Offenbach... -, avec une prédilection pour les spectacles musicaux, Stéphan Druet a ramené de son expérience en Amérique du Sud cette pièce argentine inédite en France : « Sebastiàn Galeota m'a fait découvrir cette pièce d'un de ses amis auteur et acteur, Javier Ulises Maestro, qui vit et travaille à Buenos Aires. Ce fut un véritable coup de foudre ! Je l'ai trouvée très bien écrite, rythmée, intelligente, drôle et terrible en même temps. Elle parle d'héritage, de pouvoir, de filiation, d'ambition débordante, d'inceste, d'alcoolisme, d'homosexualité, de transgenre, d'argent, de tromperie, de religion mais aussi d'amour. J'adore les faux-semblants et le cynisme qu'elle véhicule. Rire de ces cruautés a quelque chose de salvateur ! Olivier Prost a conçu un intérieur bourgeois qui sert ma mise en scène à la perfection avec un papier peint style art nouveau. Les lumières de Christelle Toussine sont sublimes et rythment le spectacle, accompagnées par les musiques et ambiances sonores de Maxime Richelme. »


Sebastiàn Galeota est Renata

Comédien d'origine argentine ayant fait ses classes dans le musical, Sebastiàn Galeota collabore régulièrement avec Stéphan Druet depuis leur rencontre en 2009. S'il devient Renata du jeudi au dimanche, sur la scène de la Comédie Bastille, il y incarne également Eva Perón les mardis et mercredis, dans le flamboyant seul en scène "Evita, amour, gloire, etc." que lui a composé Stéphan Druet. « "Renata" est une pièce chorale dans laquelle les cinq personnages ont beaucoup de choses à défendre, tout en évoluant sensiblement. Mon personnage est double : Jean devient ainsi Renata ! Au début de la pièce, on découvre un jeune homme qui s'est épanoui en apprenant l'espagnol, en lisant des poèmes avec le patron de ses parents qui vient de mourir. Ces derniers sont centrés sur eux-mêmes - ils incarnent une sorte de Thénardier - et lui ont porté très peu d'attention. Jean va alors se transformer du tout au tout en devenant Renata pour que sa famille puisse hériter ! Il se prend au jeu, s'épanouit et se révèle à lui-même... Le père de Jean, joué par Philippe Saïd, le jardinier de la maison, est un être libidineux, cupide et lâche. Il est sous l'emprise de sa femme (Sophie Mounicot) à qui il en a pourtant fait voir de toutes les couleurs ! Emma Fallet joue quant à elle Blanche, la tante de Jean. C'est une alcoolique bigote, naïve, un peu tarte mais très attachée à son neveu. Enfin, Antoine Berry-Roger joue le rôle du notaire. C'est son premier emploi et toute la famille va se jouer de lui. Mais son évolution sera elle aussi étonnante ! »


Sophie Mounicot est Momo

Actrice pour le cinéma et la télévision, particulièrement appréciée pour son humour pince-sans-rire, et que l'on a pu voir au théâtre sous la direction de Laurent Baffie ou Gérald Sibleyras, Sophie Mounicot incarne ici une gouvernante particulièrement machiavélique : « J'avais rencontré Stéphan Druet pour un tout autre projet, ce qui m'a permis de découvrir son travail de metteur en scène, notamment au travers d'"Evita, amour, gloire, etc.". Quand il m'a fait lire "Renata", j'ai accepté de le rejoindre sur cette création. Monique, surnommée Momo, est une femme bien malheureuse pour être à ce point Thénardiere ! Elle se révèle prête à tout, absolument tout, pour usurper l'héritage de son employeur ! C'est ainsi que le spectacle aborde toutes les émotions humaines : la jalousie, la violence, la cupidité, le pouvoir, l'amour, la gentillesse, la naïveté, la bassesse humaine , la pureté, la pauvreté (dans tous les sens du terme), le sexe aussi. Autrement dit, tout ce qui fait tourner le monde ! Et la pièce en offre une vision à la fois désopilante et dramatique. Car tout ceci est bien sûr affreux mais l'humour qui irrigue la pièce nous permet d'en rire sans tomber dans le sordide. »
Dossier par Alain Bugnard
Paru le 10/11/2016

-
RENATA   (13 notes)
COMÉDIE BASTILLE
Jusqu'au dimanche 5 février

COMEDIE. Un richissime patron juif argentin demeurant à Paris dans une maison bourgeoise, vient de mourir. Un couple de domestiques, la belle soeur et le fils s'y retrouvent seuls. Renata, la veuve de ce patron, disparue des années auparavant, n'a jamais été retrouvée. Ce terrible quatuor va faire tout ce ...


Haut