Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Frédéric Cherbœuf
D.R.


L’Adversaire
d’après Emmanuel Carrère, au Théâtre des Quartiers d’Ivry
Aux premiers jours de l'année 1993, l'affaire Jean-Claude Romand défrayait la chronique. Emmanuel Carrère en a fait un roman. Le metteur en scène et comédien Frédéric Cherbœuf en signe aujourd'hui, au Théâtre des Quartiers d'Ivry, une version théâtrale.
Jean-Claude Romand, c'est l'homme qui, durant dix-huit ans, est parvenu à faire croire à ses proches qu'il était un médecin et chercheur reconnu alors qu'il n'avait jamais dépassé la deuxième année de médecine. Finalement pris au piège de sa vie d'affabulations, il préfère assassiner sa famille — épouse, enfants, parents — plutôt que de se voir démasqué. « Le spectacle ne sera pas la reconstitution du fait divers, prévient Frédéric Cherbœuf, mais bien celle de l'élaboration du livre* [d'Emmanuel Carrère] et de cette recherche obstinée et douloureuse du "point de vue". [Il] sera par conséquent aussi l'histoire de la naissance de l'autofiction. Dans notre adaptation, Jean-Claude Romand disparaît pour laisser la place à l'auteur-narrateur qui sera omniscient, "passe-murailles", tour à tour observateur et acteur de l'enquête. » A travers des accents de polar cinématographique, cette version scénique de L'Adversaire place le public dans la position d'un jury populaire. Comment Jean-Claude Romand a-t-il pu ainsi mentir pendant tant d'années sans que personne ne s'en aperçoive ? Pourquoi n'a-t-il pas trouvé d'autre issue que la mort des siens ? Autant d'énigmes qu'investiront, aux côtés du metteur en scène-interprète, les comédiens Vincent Berger, Grétel Delattre, Jean de Pange, Maryse Ravera et Alexandrine Serre.
* Ouvrage publié chez P.O.L. Editeur
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 16/03/2016

-
Haut