Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Thomas Ronzeau
Performer et insatiable !
A peine a-il quitté son costume de Gauvain dans la comédie musicale «La Légende du Roi Arthur» que ce talentueux comédien, chanteur et danseur retrouve « Les 39 marches » remonté par Eric Métayer au Palace.
Thomas, né en 85, travaille d'abord dans le génie électrique. Mais à 21 ans, pour « pouvoir s'amuser tous les jours » il plaque son patron et s'inscrit dans un cours d'art dramatique. Bien lui en prend car dès lors, il s'amuse... et se fait tout de suite engager au Théâtre Ménilmontant dans une comédie musicale, « Le bar des oiseaux ».

Depuis, il passe d'un spectacle à l'autre, musical ou pas, et d'une formation à une autre, chant, danse mais aussi mime, cinéma, impro... Pourquoi cette boulimie d'apprendre?? « Très curieux en tout, j'ai besoin de découvrir plein de trucs car tout est constructif et alimente mon comédien... et mes rencontres ». Ainsi, alors qu'il joue dans « Spamalot », il fait un stage d'impro avec Eric Métayer... qui l'engage en 2014 pour « Les 39 marches », pièce à deux Molières où son côté caméléon lui permet de se fondre dans une multitude de personnages. « Parfois, à la sortie, on me demande « vous jouiez quoi?? Là, je suis heureux, je sais que j'ai bien fait mon job! ». S'il revendique son statut de performer pluridisciplinaire « mal reconnu » en France, Thomas a aussi de multiples envies : travailler avec Briançon, jouer avec Torreton... et écrire, faire du cinéma...

Un parcours à suivre avec attention. D'ici là, courez (re)voir cette adaptation déjantée du chef-d'oeuvre de Hitchcock !
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 29/03/2016

-
Haut