Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Jean Chollet-Naguel
D.R.


Lapidée
à la Comédie Bastille
Après avoir créé son spectacle dans le Off d'Avignon en 2013, l'auteur et metteur en scène Jean Chollet-Naguel reprend «Lapidée» à la Comédie Bastille. Une création qui souhaite s'engager « pour le respect des droits humains ».
Ils se sont rencontrés aux Pays-Bas, à Maastricht. Elle est hollandaise (Aneke, Pauline Klaus), il est yéménite (Abdul, Karim Bouziouane - la sœur de ce personnage est incarnée par Nathalie Pfeiffer). Tombés amoureux, ces deux étudiants en médecine se marient et décident de partir vivre au Yémen, près de la famille d'Abdul. Mais après quelques années de bonheur et la naissance de deux filles, les relations du couple se compliquent lorsqu'Aneke décide de ne plus avoir d'enfant pour se consacrer à son métier... Polygamie, misogynie, lapidation : le spectacle écrit et mis en scène par Jean Chollet-Naguel (l'artiste suisse, également pasteur, partage son temps entre le théâtre et la religion) cherche à attirer l'attention des spectateurs sur les violences faites aux femmes (ainsi qu'aux hommes) dans les pays pratiquant la lapidation. « Nous avons la conviction que plus on parle de ces violations des droits de l'homme dans le monde, plus la pression augmente dans les pays qui les tolèrent, et plus les gouvernements s'efforcent de limiter les jugements expéditifs, déclarent l'auteur-metteur en scène et ses trois interprètes. (...) Par-delà la voix de nos personnages, c'est pour le respect des droits humains que nous nous engageons. » A travers «Lapidée», Karim Bouziouane, Jean Chollet-Naguel, Pauline Klaus et Nathalie Pfeiffer font du théâtre un terrain de combat. Et cherchent à redonner la parole à celles et ceux qui ne l'ont plus.
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 10/02/2016

-
Haut