Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Fabienne Rappeneau


Les Voisins du dessus
à la Comédie Bastille. Un cocktail explosif
Créée dans les années 80 avec, entre autres, Marthe Mercadier et Pierre Doris, cette pièce a été entièrement remaniée par son auteur, Laurence Jyl. Bien loin du simple conflit de voisinage. elle se révèle aujourd'hui en parfaite adéquation avec notre époque, irrésistiblement drôle et étonnamment touchante !
Tout commence avec l'installation d'un jeune couple de provinciaux, catho, neuneu et très vieille France, dans son nouvel appart'. Dans leurs meubles de famille hyper ringards, elle, habillée comme sortie du couvent, lui, ne pensant qu'à travers «Père», ils s'apprêtent à savourer le calme de cette première nuit. Léon et Valentin commencent leur journée, Bob Marley à fond. Car ce couple-ci, s'étant connu dans le cabaret où il travaillait, continue à ne pas se coucher avant cinq heures du matin. Egoïstes, fantaisistes et «grandes gueules», ils nous sont aussi vite sympathiques que leurs voisins du dessous nous semblent coincés et peu avenants. Et, honnêtement, on se réjouit de tous les tours que ces «vieux cons déguisés en jeunes cons» inventent pour embêter ce couple de «jeunes déjà vieux». La pièce tournerait en rond si Léon et Valentin n'avaient pas une vraie, bonne, raison de les harceler ainsi. Ils ne veulent pas seulement les prendre sous leurs ailes et leur faire découvrir une autre façon de vivre, joyeuse et épanouie, ils désirent... Suspens, je vous en laisse la surprise ! Mis en scène par Olivier Macé, Didier Constant, Bernard Fructus, Jean-Baptiste Martin et Deborah Krey sont jubilatoires et leur plaisir de jouer ces rôles n'a d'égal que le nôtre. Bref, on réserve sans modération !
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 08/12/2015

-
Haut