Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Marie-Thérèse, bientôt le retour !
Comme vous ne l’avez jamais vue…
Le phénomène Marie-Thérèse Porchet, alias Joseph Gorgoni restera dans les annales de Starter Plus comme notre spectacle fétiche. Plus de vingt mille spectateurs, starternautes invétérés s'étaient précipités pour découvrir, rire, chahuter celle qui criait que la truie était en elle. À l'occasion d'une soirée à Genève, j'ai pu découvrir une autre Marie-Thérèse, transformée, amoureuse, mais qui n'a perdu ni de sa verve ni de son humour... Marie-Thérèse sera prochainement sur une scène parisienne, il faudra pour cela attendre septembre 2003... Après deux années d'absence voilà enfin de ses nouvelles.
Pendant un mois, le théâtre du Casino de Genève a fait salle comble pour porter en triomphe Marie-Thérèse Porchet née Bertholet, devenue grâce à la rencontre de Rudi - un Suisse allemand dans la version originale -, désespérément amoureuse. Mais quand on est Suisse romane, tomber amoureuse d'un Suisse allemand, c'est un peu la honte et Marie-Thérèse ne pourra se résoudre à clamer son amour auprès de ses copines... Jacqueline en tête. Seulement, voilà, l'amour va transformer notre héroïne de façon surprenante, et de surprise en surprise, son monde va basculer dans un dilemme infernal. Qui du qu'en-dira-t-on ou de l'amour aura le dernier mot ? Tel est l'enjeu qui va hanter tout au long du spectacle notre savoureuse Marie-Thérèse, décidément bien attrapée par ces sentiments contradictoires.
Coécrit avec son complice Pierre Naftule, Joseph Gorgoni signe avec Marie-Thérèse est amoureuse un second volet retentissant pour la suite des aventures de ce personnage devenu vraiment attachant. Quelques morceaux de bravoure vous attendent, je ne vous les citerai pas tous, mais la scène sur le canapé avec Rudi restera longtemps dans vos mémoires ainsi que la référence au film Pretty Woman. Et encore, je ne peux pas vous parler de tout au cas où des enfants liraient cet article mais... attention les oreilles... Marie-Thérèse dérape toujours autant avec le langage et les clins d'œil aux personnages du premier spectacle sont nombreux.

Il faudra cependant patienter le temps d'adapter ce spectacle pour le public français. Alors en attendant profitez de ces quelques images sorties tout droit de ce nouveau spectacle.

PS. : Marie-Thérèse se joint à moi pour vous embrasser.
Zoom par Bruno Perroud
Paru le 01/09/2002

-
Haut