Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Christophe Segura
un autodidacte passionné à la tête de la Comédie Bastille
Christophe Segura se définit comme autodidacte : « Avec de la volonté on arrive à tout dans la vie!» et passionné : «Je suis arrivé à ce métier par hasard, mais c'est devenu une drogue dont je ne peux plus me passer !»
Originaire de Perpignan, une formation de comptable en poche, il se cherche dans de multiples domaines: hôtels, restaurants, Musée du Louvre, prêt-à-porter, mode de luxe... puis part vivre cinq ans en Argentine où il élève des bœufs, apprend le tango et part en tournée avec une troupe de danseurs ! A son retour à Paris, en 2003, le hasard l'amène à intégrer la société de production «Nouvelle-Scène». Il y découvre les métiers d'administrateur et de chargé de production, comme d'habilleur, de régisseur plateau, de technicien... et trouve enfin sa voie !
Ainsi, en septembre 2009, il crée «Marilu Production», devenant producteur et tourneur à part entière. Citons parmi ses derniers succès en date : «Une Diva à Sarcelles», «Le Bal», «Célimène et le Cardinal», «Lapidée», «Adolf Cohen»...).

Il ne travaille pas pour « s'en mettre plein les poches ». « Je m'apparente aux saltimbanques et mon entreprise est presque familiale. Je suis très proche de mes collaborateurs et, avec les artistes, je travaille beaucoup à l'affect, l'artistique seul ne suffit pas ». Exerçant ce métier par passion, il ne ménage pas son temps, est membre actif de nombreuses institutions professionnelles (conseil d'administration du SNES, de Avignon Festival et Compagnie, du SNMS) pour « être au centre de ce qui se passe, participer aux décisions et faire évoluer les choses ».

S'il avoue être trop exigeant envers lui-même... et les autres, il tient à sa ligne de conduite : « ne pas être centré sur soi, s'ouvrir aux autres, être à leur écoute, disponible en permanence, méthodique, faire confiance à sa sensibilité artistique et rester seul décisionnaire ». Il sait aussi qu'il lui faut « être au bon endroit au bon moment avec les bonnes personnes ». C'est ce qui est arrivé il y a trois ans à la Comédie Bastille où il co-produisait alors « Mes chers Amis ». Certes, posséder un théâtre était dans sa logique mais pas encore en projet. Pourtant, à la question des propriétaires « Si on décidait de vendre, serais-tu intéressé ? », il a illico répondu « oui »... et c'est chose faite aujourd'hui! Pour cela, il lui a fallu être « couillu pour emprunter, car la culture n'est pas ce qui marche le mieux aujourd'hui ! ».

La Comédie Bastille
Le Théâtre des Cinquante créé en 1985 en lieu et place d'un atelier de menuiserie par Andréas Voutzinas, entouré d'une cinquantaine d'amis, a été racheté en 1997 par Guy et Roger Louret puis, en 2001, par Yves Lemonnier et Didier Constant, qui le rebaptisent Comédie Bastille.
Christophe Segura, son nouveau propriétaire via «Marilu Production», garde le même personnel et fait agrandir le hall grâce à la reprise d'un local attenant qui abritera dorénavant la caisse et les bureaux. Il y programmera des spectacles en production, en co-production et en coréalisation. Les premiers seront "Les Voisins du dessus", "Adolf Cohen", "Bon Anniversaire mon Amour", "Jekyll & Hyde", "La Babayaga" et "Enfablés
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 25/09/2015

-
Haut