Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Olivier Faliez
© Bruno Perroud


Une famille aimante mérite de faire un vrai repas
Olivier Faliez, formé à l'Atelier Blanche Salant et à l'Ecole internationale Jacques Lecoq, qui s'est aussi initié à la danse Butto et au chant, est passé par la LIFI et fait partie du collectif In Vitro. Il navigue entre théâtre public et privé. On le retrouve au Lucernaire dans la première pièce de Julie Aminthe, sous la direction de Dimitri Klockenbring.
Quid de cette famille ?
Un couple, sans doute nourri d'espoirs déçus, est aujourd'hui ravagé par des névroses. Leur fille, 16 ans, s'angoisse à propos de sa retraite, leur fils, 14 ans, est obsédé par le terrorisme. Très proches, ils essayent, ensemble, de comprendre leurs géniteurs et ce qui se trame ce soir-là. Car, pour tenter, par le dialogue, de protéger ses enfants du monde qui les entoure, la mère s'attelle à préparer le plus beau repas qui soit, le père -que j'interprète- ayant pour obsession que tout soit propre et bien rangé. Ils ont beau faire le maximum, la soirée leur échappe totalement ! C'est l'histoire d'un accouchement difficile car, si chacun parle beaucoup, on ne parvient pas à se dire l'essentiel, par trop de pudeur.

On n'est donc pas dans l'affrontement ?
Au contraire ! Malgré le drame apparent, il y a entre ces personnages une infinie tendresse... mais toute leur maladresse génère de formidables moments comiques. C'est une comédie grinçante qui, malgré des comportements pour le moins singuliers, devrait parler à quiconque a une famille, nid de tant de non-dits
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 20/06/2015

-
Haut