Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Guillaume Cramoisan
Le Petit Monde de Renaud
"Une aventure tatatanesque à pied, à mob, en bagnole et à cheval sur le XXe et XXIe siècle." Telle est l'ambition de la nouvelle création de la troupe du Phénix dirigée par Guillaume Cramoisan : un conte musical sur trois époques s'appuyant sur le répertoire de Renaud Séchan pour évoquer les espoirs et désespoirs d'une bande de copains.
Qui est à l'origine de ce spectacle musical autour de l'univers du chanteur Renaud ?
Ce spectacle est né à mon initiative : je fais de toute évidence partie de la génération Renaud! C'était également un moyen pour moi de renouer avec la troupe du Phénix qui était en sommeil depuis 2006. Plus qu'un hommage, c'est surtout un désir de travailler sur une sensibilité, une écriture, une personnalité, qui m'a alerté, séduit et touché. Pour moi, Renaud est un visionnaire. Comme d'autres éprouvent l'envie de travailler sur Shakespeare ou Musset, nous avons eu envie de monter Renaud. Après Brassens, ça sonnait comme une évidence ! Nous sommes partis, avec Jean-François Fontanel, sur une trame narrative puis nous avons choisi les chansons les plus en phase avec les situations décrites. Patrick Haudecœur nous a rejoint sur l'écriture pour apporter son regard et corriger certaines imperfections.

Que raconte l'histoire du Petit Monde de Renaud ?
Elle met en scène les personnages de ses chansons (Pépette, Manu, le Beauf, Lucien, Gérard Lambert, la Doudou...) sur trois périodes. Le premier acte se déroule en banlieue à la fin des années 1970 et nous met face à des gamins entre 20 et 30 ans, en quête d'une vie nourrie de leur imaginaire, de leur rêves. Ils sont dans une insouciance, une rébellion, avec un manque de conscience et de discernement. Mon personnage, Lucien, est pris entre deux feux : suivre ses copains loubards ou aider sa mère ; il va choisir de bosser. Manu, son grand pote, est l'âme sensible du groupe : pas une de ses histoires d'amour ne marche ! Pépette est une nana qui traîne, un peu pimbêche, allumeuse, faussement distante. Gérard Lambert fait office de loubard plus aguerri que les autres... Au deuxième acte, nous les retrouvons dix ans plus tard dans un HLM, au milieu des années 1980, où tout le monde est installé dans un système de consommation qui donne l'illusion du bonheur mais qui, en réalité se consume à petits feux. Pépette est en cloque de Lucien. Ils reçoivent un appel de Manu qui a désespérément besoin de leur aide. Sa visite, troublée par un voisinage et une famille envahissants, va générer des quiproquos sur le mode troupe du Splendid ! Au troisième acte, dans les années 2000, Lucien a été sélectionné par un télé-crochet. Il a pris de l'âge mais ses chansons plaisent. Il va se faire escroquer par une production qui veut avoir la main libre sur ses compositions pour faire un album avec les vedettes du moment... Peut-on aller au bout de ses rêves sans perdre son âme et sa conscience ? C'est une des questions que pose ce spectacle qui va essayer de transmettre le festival d'émotions qu'apporte la découverte des chansons de Renaud !
Interview par Alain Bugnard
Paru le 15/06/2015

-
Haut