Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Mathieu Coniglio
«Sans Valentin» à la Comédie de Paris
À 30 ans, Romain, galeriste peu sûr de lui et convaincu que sa vie conjugale s'est envolée avec la seule fille qu'il ait aimée, voit sa vie bouleversée par sa rencontre avec Valentin dont il tombe amoureux. Mathieu Coniglio, Thomas Jacob et Yohan Genin incarnent cette comédie sentimentale masculine écrite et mise en scène par Jocelyn Flipo.
Qu'avez-vous aimé dans cette partition ?
Le rôle m'a beaucoup plu car j'aime les comédies romantiques ! «Sans Valentin» est différent de tout ce que j'ai pu jouer. Raconter l'histoire de quelqu'un qui tombe amoureux d'une personne qui ne l'aime pas est grisant : c'est un thème universel.

Pour quelles raisons Romain s'éprend-il de Valentin ?
Romain est un personnage attachant, timide, plutôt inexpérimenté en ce qui concerne l'Amour. Sa rencontre avec Valentin va littéralement bouleverser sa vie. Il rencontre son opposé et tout l'attire chez lui. À travers cette histoire d'amour, l'auteur cherche à raconter la quête de la confiance en soi.

Comment Jocelyn Flipo a-t-il réussi à aborder ce thème avec finesse ?
Il est vrai que nous n'avons pas l'habitude de voir au théâtre ce genre d'histoires traitées de façon cinématographique. Je crois que sa volonté était de raconter une histoire d'amour comme il aime les voir au cinéma. Ce qui implique forcément moins de caricatures et plus de sincérité dans les personnages, le récit et la mise en scène.
Interview par Alain Bugnard
Paru le 17/03/2015

-
Haut