Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


L’Avantage avec les animaux, c’est qu’ils t’aiment sans poser de questions
au Théâtre du Rond-Point
Vincent Dissez, Judith Henry et Anne Tismer interrogent notre condition d'êtres humains sur le plateau Jean-Tardieu du Théâtre du Rond-Point. Ils interprètent cette pièce de Rodrigo García, sous la direction de Christophe Perton.
Après «Notes de cuisine», en 2002, Christophe Perton revient à l'écriture de Rodrigo García avec « un témoignage poétique de rescapés ». « Il y a une énergie et une vitalité salutaires dans cette façon de provoquer et de sonner le tocsin pour réveiller les consciences assoupies,» fait remarquer Christophe Perton à propos du texte qu'il présente au Théâtre du Rond-Point. «La langue et la puissance du chant qui s'y déploient ont quelque chose d'incomparable, comme une invocation intime et intense, un engagement chuchoté que l'on prendrait sur le fil du rasoir quand le jour qui vient peut aussi bien vous précipiter vers le néant que vous offrir encore quelques temps pour vivre ».
Comment poursuivre son existence lorsque celle-ci a bien failli vous échapper ? La maladie et la conscience de la mort ouvrent-elles le regard sur le monde et sur les autres ? Voici parmi les questions que pose le metteur en scène à travers L'Avantage avec les animaux c'est qu'ils t'aiment sans poser de questions : un « chant lumineux et noir à l'action » qui, bien que traitant de thèmes graves, se propose d'arpenter les chemins de la vie.
Zoom par Christophe Perton.
Paru le 11/02/2015

-
Haut