Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Hélène Seuzaret
"Rupture à domicile"de Tristan Petitgirard
Hélène Seuzaret découvre sa vocation en intégrant la ligue d'impro à Lyon, pendant ses études de droit. Dès sa sortie de l'école de théâtre Claude Matthieu, elle enchaîne rapidement pièces et tournages. La voici aujourd'hui à la Comédie Bastille.
Pourquoi étiez-vous absente de la scène depuis 2009 ?
Films et téléfilms ne m'ont pas laissé le temps de jouer au théâtre et ça me manquait. Quand Tristan -qui m'avait vue dans «No limit» sur TF1- m'a appelée, c'est tombé pile au bon moment ! Et surtout, j'aime sa pièce, une comédie romantique au ton résolument moderne, mon rôle, chargé, nuancé et important... et le fait d'être la seule fille, entre Olivier Sitruk et Benoît Solès. Ca me rappelle «Plus vraie que nature», de Martial Courcier, que j'ai jouée!

Le pitch ?
Missionné par Hippolyte pour rompre à sa place, Eric sonne chez sa « cible » et se retrouve face à l'amour de sa vie, partie sans la moindre explication, il y a sept ans...

Une agence de ruptures à domicile, est-ce crédible ?
Ca existe aux États-Unis ! Et comme ça fait en grande partie appel à la lâcheté, ça pourrait bien arriver en France...

Parlez nous de votre personnage...
Gaëlle me ressemble un peu car elle a un tempérament de feu, est un peu colérique, un peu orgueilleuse. Dans la vie, je pourrais même dire certaines de ses répliques. Comme la pièce, elle passe de l'émotion à la comédie pure. Du coup, j'apprends des techniques de comédie nouvelles pour moi, rupture de ton, de rythme... qui caractérisent cette jolie pièce !
Interview par Caroline Fabre
Paru le 29/01/2015

-
Haut