Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Sotha
met en scène "Pique-nique en campagne" au Café de la Gare
Un repas familial en pleine campagne... militaire, un couple que tout enchante, deux jeunes gens de camps opposés qui sont pourtant bien semblables, des infirmières sans blessés... et des obus. Rire et antimilitarisme au programme. Un spectacle salutaire !
Sotha, quelle est votre histoire avec Arrabal ?
J'ai écrit une trentaine de pièces mais j'ai commencé par monter des pièces d'auteurs dont «Le cimetière des voitures» d'Arrabal. Je devais avoir 15 ou 16 ans et ne voyais rien de ses symboles sur l'Espagne et le fascisme. Et puis j'ai rencontré Arrabal et nous sommes devenus copains... mais son côté « Théâtre Panique » et surréaliste, c'était pas du tout mon truc.

Alors pourquoi mettre en scène « Pique-nique en campagne »
Pour me reposer l'esprit -je n'ai pas eu à l'écrire, car en 2014 on commémore le centenaire de la guerre de 14, cette pièce ne montrant pas la guerre comme ailleurs, et parce que c'est une œuvre de jeunesse, qu'elle est drôle alors qu'elle parle de quelque chose qui ne l'est pas, accessible à tous et très courte. Et voilà!

Votre mise en scène est résolument axée sur l'humour. Pourquoi ?
Pour réhabiliter l'humour d'Arrabal. En effet, il me semble essentiel de transmettre la culture sans être élitiste comme il me semble essentiel de faire réfléchir sans ennuyer. J'attends donc les jeunes et leurs ainés pour les amuser et les sensibiliser à l'absurdité des conflits armés qui dévastent le monde !
Interview par Caroline Fabre
Paru le 18/01/2015

-
Haut