Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Pierre Forest
Un artiste épidermique
C'est dans un huis-clos exaltant, Les lois de la gravité tiré du célèbre roman de Jean Teulé, que nous retrouvons Pierre Forest au Théâtre Hébertot, aux côtés de Dominique Pinon et Florence Loiret Caille.
Un premier amour, une première étincelle :
« Le texte avant tout. J'ai la fâcheuse tendance à aimer les grands auteurs. De me couler dans leur souffle, cela mobilise toute mon attention et mon admiration. Oui, il y d'abord l'amour des mots, du verbe et surtout les parcours, qui font parfois écho. C'est présent dans tout ce que j'ai pu faire : cinéma, télé, théâtre, car ce sont avant tout les lieux du dialogue et de la confrontation. C'est épidermique, comme pour les danseurs, qui est un métier organique, fait d'éclats et de silence.»

Et cette pièce est avant tout un moment de confrontations :
« Au-delà de la situation, c'est l'humanité que j'aime dans cette pièce. Moi, je viens de la campagne, j'ai donc un rapport à la terre et surtout à l'humain différent de ceux de la grande ville. Les personnages de Jean Teulé ont cette beauté des « petites gens », c'est quelque chose qui me touche. Il a une capacité à donner la parole à ces gens simples, de leur donner une ambivalence qui permet de jouer chaque personnage à travers sa fonction et sa personne. Et ainsi sous l'habit du policier ou de l'apparence sociale, il y a l'individu avec ses failles et son humanité. Il y a une force dans l'écriture qui permet de transmettre cette fragilité et cette bonté de l'être humain. Je suis très heureux de pouvoir jouer cet auteur. »
Portrait par Samuel Ganes
Paru le 15/02/2015

-
Haut