Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Julie Rodenbour


C’est la faute à Le Corbusier?
Une comédie urbaine
C'est au Vingtième Théâtre que le metteur en scène Jean-Luc Paliès nous propose sa nouvelle création « C'est la faute à Le Corbusier? » comédie urbaine de Louise Doutreligne. Un spectacle qui mélange textes, vidéos, mais aussi de la musique jazz/funk - dans l'air du temps !
Ce qui intrigue c'est déjà ce titre énigmatique: «Le thème de départ de cette création est notre vie urbaine d'aujourd'hui à travers les utopies architecturales d'hier. Nous sommes partis dans un vrai travail de recherche en immersion pendant plus de deux ans qui nous a permis d'obtenir cette écriture multi-supports à travers le texte, la vidéo et la musique. Dans toute cette profusion de récits, la phrase d'une habitante d'une tour HLM de la banlieue-est, nous a désigné un coupable et donné l'idée du titre : « Tout ça là, c'est la faute à le Corbusier ! » Cet homme, plus connu sous le nom de Charles-Édouard Jeanneret-Gris, était un architecte et urbaniste à qui on doit l'invention du concept « d'unité d'habitation » (la cité radieuse de Marseille dite "maison du Fada"), origine du logement collectif dans l'urbanisme moderne.»
On est donc ici dans un spectacle à la fois docu-fiction, critique sociétale et ouverture vers le futur : «sur le thème de l'urbanisme - construction, destruction, réhabilitation qui rend compte des échanges et des débats réels, la fiction s'est imposée aussi au travers de la création de chansons pour un groupe de jeunes musiciens de jazz en live avec une belle chanteuse noire qui joue aussi le rôle d'une architecte en herbe... C'est donc un travail de joyeuse recomposition rythmée qui tente avant tout de parler d'humanisme à travers l'urbanisme..».
Zoom par Samuel Ganes
Paru le 25/01/2015

-
Haut