Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Pascalito
D.R.


Jean-Luc Lemoine
revient sur scène
Vous pensez que Jean-Luc Lemoine est un pur produit audiovisuel -de Ruquier à Hanouna- ? Détrompez-vous... je l'ai vu pour la première fois au Movies en 1993 ! Le revoici aujourd'hui sur scène, au Grand Point Virgule, dans « Si vous avez manqué le début... ».
Que représente la scène pour vous qui faites partie intégrante des deux quotidiennes à succès de Cyril Hanouna, « Les pieds dans le plat » et « Touche pas à mon poste ! » ?
J'ai commencé la scène il y a 24 ans et ne peux m'en passer longtemps. Si j'étais raisonnable, pour ma santé, je ne cumulerais pas ça avec deux directs par jour. Mais l'envie est trop forte ! La sanction du public me manque. Suis-je toujours en phase avec lui ? Ça se passe très bien à la radio et à la télé mais au théâtre... il n'y a pas de chauffeur de salle... à part moi ! Pour autant, avant de monter un spectacle, je me pose une question essentielle : ai-je quelque chose à dire ?. La réponse étant positive, je me débrouille pour y parvenir. Cette fois c'est avec l'autorisation de Cyril de quitter le plateau télé un peu plus tôt.

Eh bien, qu'allez-vous nous dire?
Avant, je me cachais derrière des personnages. Et, à 40 ans, j'ai eu un déclic. Je me suis senti légitime pour aborder tous les sujets. Aujourd'hui, je parle en mon nom. Dans ce spectacle, je dis vraiment ce que je pense de l'avènement de la connerie dans la société. Peut-être que ça ne va pas plaire à tout le monde.... parce que ça va gratter ! Sur les gens, le communautarisme, les réseaux sociaux, le marketing qui fait tout pour nous plonger dans la connerie... Bref, mon propos est : «On devient des pantins, alors rebellons-nous !» Tout ça en divertissant bien sûr, c'est essentiel pour moi.

Ce spectacle se compose d'anciens et de nouveaux sketches. Ne risquez-vous pas d'être taxé de paresse ?
Je me suis longuement posé cette question... tout en sachant pourquoi je penchais pour cette formule. Le public de Cyril, surtout la frange la plus jeune, ne sait pas quel est mon métier premier. Et nombre de ceux qui ont, par hasard, exhumé mes sketches du passé sur «Rire et Chansons» ou «YouTube», m'ont fait part de leur désir de les voir sur scène. J'ai pensé à eux en créant ce spectacle... et j'espère que, comme on aime réentendre les vieux tubes d'un chanteur, ceux qui me suivent depuis longtemps apprécieront de retrouver des sketches qu'ils ont aimés. Mais je les ai entièrement revisités car il n'était pas question de les resservir tels quels ! Et je les ai sélectionnés pour leur cohérence avec mes nouveaux sketches, assez «rentre dedans».

Quid de la forme ?
C'est un mélange de stand up, de sketches de situation et de dialogue avec le public. Et, pour le rythme, il y aura des passages installés sur la longueur et basés sur la comédie, et d'autres, plus zapping, avec des vannes... pour correspondre à la consommation de l'humour sur Internet.

Pour faire « djeuns » ?
A 44 ans, je n'ai plus cette prétention ! (rire). Non, c'est dans le souci de rassembler les générations, de ne lasser personne, de surprendre, de divertir...
Interview par Caroline Fabre
Paru le 09/01/2015

-
Haut