Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Gouttes dans l’océan
Pierre Derenne, à la folie théâtre
Partagé entre la vie de couple traditionnelle que lui propose Anna, et son attirance pour les hommes plus âgés que lui, le jeune Franz se laisse séduire par Leopold, une âme perverse qui l'asservira et l'entraînera dans une passion destructrice. Sylvain Martin met en scène ce texte de Fassbinder avec Pierre Derenne, William Astre, Juliette Dutent et Florence Wagner.
Après «Du sang sur le cou du chat» du même auteur, Sylvain Martin a de nouveau demandé à Pierre Derenne de le rejoindre pour cette nouvelle adaptation d'une des textes majeurs de Fassbinder : «Lorsqu'il y a maintenant près de trois ans, Sylvain Martin m'a proposé cette pièce, je n'en avais vu que l'adaptation cinématographique de François Ozon qui souligne toute la richesse de cette partition de Fassbinder. Le challenge que représentait ce rôle m'a enthousiasmé, d'autant que je suis ravi de retrouver Sylvain dont j'apprécie le regard, l'honnêteté, la simplicité et l'efficacité qui transpirent de ses mises en scène. Il sait, qui plus est, insuffler toute la confiance dont les comédiens ont besoin pour soutenir de tels personnages... Franz évolue beaucoup tout au long de l'histoire. Au début sur la défensive, normé jusqu'au cou, il tient ses schémas comme d'évidentes réalités... Puis l'amour qui va naître en lui pour Léopold va bousculer ses certitudes. Deux tableaux, un miroir, une desserte et surtout un canapé clic-clac composent le décor de ce drame psychologique sombre et cruel.»
Zoom par Alain Bugnard
Paru le 05/12/2014

-
Haut