Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Bernard Fructus
Confidences sur sa « Tête de lard »
Comédien heureux -il joue actuellement dans «Thé à la menthe ou t'es citron»-, Bernard Fructus est également auteur à succès. Après «Coup de Griff'», pièce dans laquelle un représentant tentait de vendre la femme idéale, voici «Tête de lard» au Café de la Gare.
Où se déroule la pièce ?
Dans une boucherie-charcuterie de campagne, un univers que je connais bien car, adolescent, j'ai travaillé dans celle de mon oncle.

Qui sont les personnages ?
Une mère et un fils qui tiennent la boucherie depuis la mort du père. La sœur embourbée dans une histoire d'amour avec son chef de rayon. La mère est une maîtresse-femme. Ses enfants n'ont pas osé vivre leur vie. Tous sont confrontés au retour inopiné d'un ancien de la boucherie, opportuniste parti à Paris pour faire l'artiste il y a vingt ans. Ce dernier va sciemment faire voler en éclats le monde figé de cette triangulaire. Les interprètes sont Morgane Bontemps, Loïc Legendre, Timothée Manesse et Carole Massana. Et puis il y a Raoul, un cochon de concours acheté dans une ferme et que le fils, en dépit de la peine de prison qu'il risque, veut tuer sans passer par les services vétérinaires... pour faire mieux que son père... Mais là, top secret !

On est à nouveau dans le registre de l'absurde et de l'humour ?
Au départ, la pièce s'appelait «Le Porc de l'angoisse» et c'était une comédie. Mais, en bon méridional ayant grandi avec Pagnol et le cinéma italien et vu que, comédien, j'ai à cœur d'écrire de vraies partitions pour les comédiens, je l'ai retravaillée pour obtenir ce que je voulais : une pièce réaliste qui se déroule au sein d'un univers impitoyable, la famille, le rire venant de la truculence des personnages. Et comme je suis obsédé par la manipulation, ce thème y est omniprésent.
Interview par Caroline Fabre
Paru le 07/10/2014

-
Haut