Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Bruno Perroud


Sébastien Blanc et Nicolas Poiret
Leur première pièce « Même pas vrai » enfin au Théâtre Saint-Georges !
Sébastien Blanc, originaire de Cahors, suit quelque temps un double parcours : d'un côté, des études et un métier dans la communication, de l'autre, des cours de théâtre, le théâtre subventionné, la course aux castings et un one-man show. « Nourri par Guitry, Molière, les séries américaines et la comédie anglaise », il écrit aussi des choses et d'autres. Signe particulier ? Il est pratiquement toujours d'accord avec Nicolas !

Nicolas Poiret est le fils du tant regretté Jean Poiret et de Caroline Cellier. Après des études de cinéma à New York, il rentre à Paris où sa mère l' « enchaîne au radiateur, le 11 septembre étant passé par là ! ». Il passe l'année suivante au cours de Raymond Acquaviva où il découvre qu'il est «complètement pétrifié sur scène et incapable d'apprendre un texte ». Par contre, la nécessité d'écrire s'est imposée à lui. Signe particulier ? Il parle presque tout le temps !

Pendant qu'ils écrivent chacun de leur côté, une amie commune, la comédienne Marie-Aline Thomassin, remarque leurs « similitudes de ton, de travail... et de fainéantise ! »... et elle les réunit. Nicolas, biberonné à l'esprit de son père et de ses amis, découvre en Sébastien un alter ego « on n'a pas forcément besoin de parler pour se comprendre, on peut aller loin dans la métaphore, faire des digressions, tout se permettre ». Cerise sur le gâteau, leur passion commune pour la cuisine ! Ils commencent donc à mélanger quelques ingrédients pour des résultats « novateurs » disent-ils en éclatant de rire. « Isabelle Nanty, notre marraine comme de tant d'autres, est la première à lire notre travail... et à nous botter les fesses ! ». Cela porte ses fruits puisqu'ils mijotent deux programmes courts, l'un pour le web Brigitte Répond avec Marie-Aline Thomassin, l'autre pour la télé Le Bureau des Affaires Sexistes avec Isabelle Nanty. Ils font aussi partie des auteurs de Parents : mode d'emploi et furent script doctors sur Miss Carpenter, alias Marianne James.

Mais ce qu'ils attendaient si fort arrive enfin : leur première pièce Même pas vrai est à l 'affiche ! « Elle a mis six ans à se monter alors quel bonheur et au Saint-Georges qui plus est, théâtre où ma mère a débuté, où a joué Jacqueline (comprendre Maillan) ! Et d'avoir de tels interprètes, Anne Bouvier, Raphaëline Goupilleau, Christophe Guybet, Bruno Madinier, Thomas Maurion et Valérie Zaccomer, mis en scène par Jean-Luc Revol, habitué du grand écart artistique et à l'imaginaire sur développé!». Le sujet ? « Le mensonge, ou plutôt la quête de la vérité et de la sincérité au sein d'un groupe composé de parents et d'amis ». Le pitch ? « Un homme a caché à sa femme son cancer de la prostate aujourd'hui guéri mais elle est au courant et, un soir, tente de le libérer de ce secret ». Ou réside l'humour ? « Un secret en cache d'autres dans cette famille où on ment avec aisance, certes pour se protéger mutuellement, et où, par pudeur, on réinvente la réalité avec humour». Un dernier mot ? « On est des auteurs heureux ! ». Bien sûr, c'est Nicolas qui a parlé... et Sébastien a acquiescé !
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 07/02/2014

-
Haut