Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Caroline Devismes
"Le jour où je suis devenue chanteuse black"
Un titre intrigant pour un spectacle musical qui ne l'est pas moins ! Aux côtés de Lauri Lupi et sous la direction de Thomas Le Douarec, Caroline Devismes évoque avec humour le parcours incroyable qui fut le sien !
Comment vous est venue l'idée de ce spectacle révélant un "terrible secret familial", à savoir vos origines afro-américaines ?!
Un jour, Thomas Le Douarec - qui m'avait confié le rôle de Dalida dans Mike - m'a demandé d'où me venaient mes cheveux crêpus ! L'histoire de ma grand-mère maternelle, qui a fait des origines de ma mère un secret en lui faisant croire que son père était un soldat mort au combat, lui a tellement plu qu'il m'a conseillé d'écrire un spectacle autour des anecdotes - incroyables mais vraies ! - qui ont découlé de ce secret !

De quelle manière avez-vous choisi de raconter votre parcours et quelle place Lauri Lupi occupe-t-il à vos côtés ?
Le spectacle se situe le temps d'un concert où mon personnage va devoir expliquer à son manager et pianiste aveugle qu'elle est black mais pas noire! Il se passionne pour mon histoire, allant jusqu'à interpréter ma mère et nous révéler qu'il a, lui aussi, ses secrets bien gardés.

La découverte de l'existence de ce grand-père a-t-elle été pour vous le révélateur d'un chemin artistique que vous n'auriez pas envisagé ?
Quand j'ai rencontré mon grand-père, j'étais déjà complètement accro à la danse et à la musique ! Celle qu'il écoutait (The Temptations, The Supremes ou les Jackson Five) fut la véritable révélation artistique ! Cette musique black des années 70-80 illustre et fait avancer le récit. J'ai parfois opté pour des traductions plus que libres !
Interview par Alain Bugnard
Paru le 21/02/2014

-
Haut