Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Giovanni Cittadinio


"Occident"
de Rémi De Vos au Théâtre du Rond-Point
Une femme et un homme percent les abcès de leur longue vie de couple. C'est «Occident», de Rémi De Vos, présenté par Dag Jeanneret au Théâtre du Rond-Point. Une façon, pour le metteur en scène, de nous placer face à nos névroses et nos angoisses.
C'est sans doute l'une des pièces les plus acerbes, les plus vénéneuses de Rémi De Vos. Une pièce au sein de laquelle une femme et son mari (interprétés, au Théâtre du Rond Point, par Stéphanie Marc et Philippe Hottier) se tancent, s'opposent, se déchirent. « Ce sont, sans aucun doute, deux clowns tragiques, déclare Dag Jeanneret à propos de ces personnages. (...) Mais ce sont aussi deux êtres perdus, deux amants épuisés de leur propre vie et de leur désamour. Et qui pourtant bataillent farouchement. Ne laissent rien à l'autre. Deux animaux aux abois, usés mais opiniâtres. Retrouvant une énergie vitale dans le combat verbal, dans la joute interminable. » Cette joute les mènera dans une « descente aux enfers vers l'extrémisme », une plongée vers un « petit fascisme de bar-tabac ». On se prend à rire des dérives et des paroles nauséabondes que révèle ce face-à-face. On se prend à rire et bien sûr on se glace. Car la pièce de Rémi De Vos (publiée en 2006 par Actes Sud - Papiers) renvoie aux fantômes de notre "époque décomplexée". « Je veux que le spectateur sorte plein de cette bataille terrible, ajoute le metteur en scène. (...) Et conscient de ce qu'il a entendu. Effrayé, choqué peut-être, mais conscient et averti. »
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 27/02/2014

-
Haut