Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Agnès hier et aujourd’hui
Théâtre des Quartiers d’Ivry
Catherine Anne met en scène un diptyque composé de «L'Ecole des femmes» de Molière et d' «Agnès», un de ses propres textes écrit en 1993. Une création exclusivement féminine qui interroge « la question homme/femme, dans le rapport aux corps, au jeu du pouvoir et de la séduction ».
Présentées dans leur intégralité et sans enchevêtrement (les deux pièces sont jouées en alternance, et en diptyque les dimanches), Agnès et L'Ecole des femmes sont créées par Catherine Anne dans une scénographie unique, avec une même distribution. « Ce qui me passionne, explique l'écrivaine et metteure en scène, c'est comment s'invente la construction d'un sexe (celui du personnage), comment l'interprète doit « dessiner » le corps de son personnage. Impliquer une troupe de neuf comédiennes dans l'interprétation de ces pièces portant sur des sujets douloureux (le viol, l'inceste, l'adultère, le « cocuage »), c'est aussi une façon de proposer un regard et une distance, de s'éloigner du naturalisme afin de donner une lumière forte sur les textes. Chacune des neuf comédiennes sera l'interprète des deux pièces. Les rôles masculins et féminins seront tous joués par des femmes, en respectant les sexes des personnages. » A travers ce diptyque proposé au Théâtre des Quartiers d'Ivry, Catherine Anne souhaite ainsi poser la question « du droit dans la relation homme/femme », souhaite envisager «comment le féminin peut se libérer de la loi d'un masculin "tout puissant" ».
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 06/12/2013

-
Haut