Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Côme de Bellescize
© Bruno Perroud


"Amédée"
Au Théâtre 13 Seine
Côme de Bellescize signe le texte et la mise en scène de «Amédée» au Théâtre 13 Seine. Entre rires et larmes, un spectacle qui s'inspire d'un fait divers pour parler de la fin de vie.
Le destin d'Amédée bascule le jour où un accident de la route le prive de la mobilité et de la parole. Emprisonné dans son corps, ce jeune homme de 20 ans fait face à son existence en restant celui qu'il a toujours été. Mais, combien de tant supportera-t-il ses nouvelles conditions de vie ? Faut-il l'aider à se débarrasser de lui-même ? Voici quelques-unes des questions que pose Côme de Bellescize dans sa nouvelle création présentée au théâtre 13. « Amédée ne prétend pas trancher le débat de l'euthanasie, explique le jeune auteur et metteur en scène, mais — à partir d'une situation concrète bien que fictive — nourrir l'interrogation et la mettre en perspective. La fiction théâtrale peut créer l'espace de bonne distance : si l'empathie rend les enjeux de la situation bouleversants, le cadre de la représentation en tempère l'âpreté. (...) Les acteurs, dans un état de grande perméabilité aux paroles et aux faits, aussi bien qu'à leurs propres émois, sont comme provoqués, révélés, engendrés par la situation et sa suite d'instants imprévisibles. » Passant du rire aux larmes, de la sérénité à l'inquiétude, de la révolte à l'indifférence ou à l'ennui, les personnages d'Amédée cherchent à nous entraîner dans une dynamique de mouvements complexes et ambivalents. Une dynamique que Côme de Bellescize envisage comme « la pul
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 17/09/2013

-
Haut