Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Ben
Le retour !
Après son premier spectacle qui a écumé les scènes parisiennes, mais qui a aussi été joué en tournée en France, dans divers festivals et même à Montréal, Ben revient au Point-Virgule dans un nouvel opus.
En quoi ce nouveau spectacle est-il différent du premier ?
Je préfère rester discret, voire secret, sur l'écriture et la construction de mes personnages - c'est une alchimie qui n'est pas toujours bonne à dévoiler, il faut garder du mystère, non ? Disons que mon objectif premier est d'éviter le stand-up, pour cause d'overdose, et de me rapprocher d'une forme plus théâtrale, voire music-hall - ce terme a quelque chose de suffisamment désuet pour que j'y sois attaché. Il est davantage question de divertissement ici. J'aime l'idée que le théâtre soit un endroit à part, où l'on peut s'exprimer d'une manière exclusive à la scène, et différente de ce que l'on peut voir et entendre à la télévision ou sur le Net.

En plus de la scène, vous faites aujourd'hui de la radio sur France Inter, on vous a vu dans "On n'demande qu'à en rire" sur France 2... Que vous ont apporté ces nouvelles expériences ?
Tout cela m'a surtout enseigné un peu plus et m'a permis de comprendre la différence fondamentale qui existe entre l'humour et le rire. Ces expériences m'ont aussi confirmé que je préfère largement le premier au deuxième. Pour faire simple, l'humour est une réflexion, le résultat d'un processus intellectuel. Le rire, lui, est instinctif, donc sauvage et, parfois même, barbare. L'humour peut être cruel, mais il n'est jamais barbare. Celui que je revendique et tente d'inscrire mon travail est, je l'espère, naïf et tendre.
Interview par Samuel Ganes
Paru le 30/07/2013

-
Haut