Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


La Libibandine au Théâtre Michel
Un week-end raté pour une soirée réussie
Autant le savoir tout de suite, cette comédie est un hommage parodique au boulevard. Ainsi, vous serez moins déroutés par les premières minutes au cours desquelles surjeu et rythme façon « train à prendre » sont de mise. Vous pourrez alors profiter pleinement de l'univers facétieux proposé tant par l'auteur (Julie Neveux) que par les comédiens.

L'écriture reprend en effet tous les codes du boulevard pour mieux nous faire rire. Nous sommes en présence de deux couples qui en font trois. Martine et Martin, Stéphanie et Stéphane, et... Martin et Stéphanie. Ces derniers avaient concocté un bon petit week-end de thalasso en tête à tête. Las ! leurs conjoints les ont rejoints. S'ensuit bien sûr un enchevêtrement de chassés-croisés, quiproquos et belles frayeurs tout à fait réjouissant. Au diapason, les comédiens s'amusent à nous amuser avec des personnages gratinés : Martin a peur de son ombre quand Stéphane se voit comme le plus grand des dons Juans que la Terre ait portés ; Martine et Stéphane désirent coûte que coûte réveiller la libido de leurs moitiés quand Stéphanie ne jure que par l'amour platonique, obligeant le pauvre Martin à vivre avec elle une relation exclusivement poétique. Ajoutons à cela l'existence, ou pas, du professeur Libidinus, qui aurait découvert la Libibandine, pilule révolutionnaire censée réveiller l'appétit sexuel... et vous saurez combien de situations rigolotes vous attendent. Rythmée par des chansons gags, cette soirée est des plus récréatives.
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 15/05/2013

-
Haut