Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Claude Gassian


Gainsbourg, moi non plus
Le Quartet Gevrey Chambertin, mis en scène par Guillaume Barbot, rend hommage à Serge Gainsbourg au travers d'un récital explorant les débuts de l'artiste et sa période jazz.
Gaetan Pantanella à la guitare, Dany Rizo à la contrebasse, Pierre-Marie Braye-Weppe à la guitare, au violon et aux arrangements, et enfin le comédien Zoon Besse au chant, voilà les membres du Quartet Gevrey Chambertin qui entendent ici revisiter une partie du répertoire de l'artiste, accordant une large place à ses dimensions poétique et facétieuse.

Aux reprises de quelques-uns de ses tubes (Les Sucettes, Les Dessous chics, Le Cadavre exquis...) et de titres plus confidentiels (Lola rastaquouère, En relisant ta lettre, Scenic Railway...) s'ajoutent quelques lectures de textes, dialogues et improvisations, comme pour mieux restituer l'humour corrosif et la noirceur de la sensibilité gainsbourienne.

Avec son physique et sa nonchalance proches de ceux de Gainsbarre, Zoon Besse se glisse naturellement dans sa peau (et ses vêtements), sans pour autant perdre de sa propre personnalité. Ses comparses musiciens nous offrent quant à eux des interprétations swing haute couture, dans un esprit de joyeuse camaraderie. Le tout dans une atmosphère intimiste et tamisée qui devrait ravir tous les admirateurs de l'« homme à la tête de chou ».
Zoom par Alain Bugnard
Paru le 15/05/2013

-
Haut