Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

©Michelle Gonzales


Cyrano de Bergerac
Un nez peut en cacher un autre
Après un beau succès au Festival d'Avignon, c'est dans la petite salle du Théâtre des Variétés que se joue cette version clownesque de Cyrano de Bergerac par Damien Luce.
Un spectacle avant tout haut en couleur, à l'image des clowns « Ce spectacle est un écho théâtral à mon second roman, Cyrano de Boudou. Fruit d'un long travail sur le clown, il aborde cet illustre personnage et son histoire par un biais clownesque. Nous sommes dans des univers qui se côtoient, se mélangent et s'épousent, à savoir le vaudeville et le burlesque, la commedia dell'arte et le clown. Sur scène, un instrumentiste joue de la musique en live, et cinq clowns évoluent à travers le jeu et l'expression des corps - car ici chacun des personnages a son identité corporelle, dans une volonté d'épuiser le thème de la différence inhérent à la pièce. Cyrano reste l'archétype de l'homme touche-à-tout - philosophe, physicien, rimeur, musicien... - et il nous a donc paru nécessaire de donner au spectacle une identité forte et en adéquation avec le personnage d'Edmond Rostand. »

Et le personnage de Cyrano n'est-il pas l'archétype du clown ? « On y retrouve toute la dimension du clown : la sincérité exacerbée, le ridicule, le sentiment d'échec, sans parler du fameux nez autour duquel le personnage se cristallise. D'ailleurs, tous les clowns sont affublés d'un nez rouge sur scène, sauf lui ! C'est la norme et, en étant dépourvu, il attire les regards, les moqueries, puis le ridicule et la souffrance. La moquerie est l'essence même du clown. C'est la source même de son humour et de son drame, l'essence même de ce spectacle. Cyrano, lui aussi, est un être qui manque tout - toujours sérieux, plein d'espoir dans ce qu'il entreprend, voulant bien faire. Selon le spectateur que nous sommes, son échec nous fait rire ou nous émeut.»
Zoom par Samuel Ganes
Paru le 19/05/2013

-
Haut