Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Venise sous la neige
Qui ne dit mot consent…
Après plus de sept cents représentations, Venise sous la neige est repris au théâtre Comédie Bastille. Rencontre avec l'auteur et metteur en scène Gilles Dyrek.
Une comédie sentimentale avant tout: « Cette pièce vient d'un désir d'écrire sur le couple et d'utiliser comme moteur comique le thème de la difficulté de communiquer à l'intérieur du couple. Confrontation de deux couples, l'un dans un état fusionnel et l'autre en pleine crise. Le premier ressort comique vient de l'effet miroir. » Mais ce n'est pas juste une comédie légère: « Venise sous la neige est aussi une satire sociale.

Sur la base d'un quiproquo - la fille en crise ne disant pas un mot, elle est prise pour une étrangère par l'autre couple, qui ne la connaît pas -, la pièce glisse vers la critique du regard qu'on porte sur les étrangers, puis "l'étrangère" se disant "réfugiée", on se met à lui faire des dons (de plus en plus bidon) et la pièce devient une charge contre la bonne conscience d'une certaine mode caritative. »

Après l'écriture, la mise en scène: « Je ne prends pas un parti sur mon propre texte. Je m'applique surtout à veiller à ce que chaque réplique fasse mouche et soit dite en situation. Je précise que, pour ça, je suis aidé par des comédiens qui sont particulièrement extraordinaires dans leurs rôles et qui, au fil de toutes ces représentations, ont su garder leur sincérité et leur sobriété tout en trouvant, eux aussi, la meilleure façon de servir chacune des répliques, ce qui donne à l'arrivée une avalanche de rires. Ils y sont pour beaucoup. »
Zoom par Samuel Ganes
Paru le 10/04/2013

-
Haut