Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Bonaf
©Christophe Chevalin


Dan Bolender et Bonaf
créent le Théâtre BO Saint-Martin
"C'est le projet de notre vie, on a tout misé dessus."
Surtout connu pour son rôle d'imposteur -il a commis bon nombre de caméras cachées et vraies-fausses interviews-, Dan Bolender est passé derrière la caméra, à la réalisation et à la production télé, mais il a toujours eu envie de produire des spectacles vivants. Même si Bonaf travaillait lui aussi pour la télé -animateur jeunesse sur TF1, réalisateur d'émissions, développeur de concepts pour Coyote et Endemol...-, ils ne se rencontrent pas grâce au petit écran mais au moment où Bonaf prépare son premier one-man-show. Dan tilte sur le personnage et son spectacle, et décide de le produire. Ils s'entendent vite très bien et se découvrent de nombreux points communs, dont le même prénom, Stéphane, et le goût pour l'innovation. Autour du one-man-show de Bonaf, ils créent donc des concepts de soirées parmi lesquels les « Bonaf Awards and Friends », plateau d'humoristes décernant des prix... au public, qui gagne une semaine au ski, des nuits d'hôtel... et un « After Show Bonaf », qui, par sa convivialité, attire bien vite des célibataires en mal de rencontres. Leur seul problème ? Aucun théâtre existant ne trouve totalement grâce à leurs yeux ! Quand Dan découvre un magasin vidéo à deux pas de République, il en voit immédiatement le potentiel.

Il faut dire que, tout petit, il construisait des théâtres en Lego ! Ils signent donc le 1er avril - ça ne s'invente pas ! Au terme de neuf mois de travaux naît un BO bébé. Il sera comme ils l'ont désiré: un endroit convivial, cosy, classe et chaleureux! Il possède un grand hall d'accueil dans lequel on peut boire un verre entre amis (licence IV), avant ou après un spectacle, et une salle de 60 à 66 places (en fonction de l'espace handicapés), avec de vrais sièges et qui a même une boucle à induction permettant d'émettre un son amplifié dans les oreillettes des malentendants. Depuis le 16 mai dernier, ils accueillent, en plus de leurs productions maison (Bonaf, Jean-François Derec et Frédérick Gersal), des spectacles d'humour et des comédies dont ils testent la qualité et l'efficacité. Certains sont là dès cette rentrée, d'autres viendront plus tard dans la saison, soit en location, soit en coréalisation. Un seul mot d'ordre: « On choisit uniquement des spectacles auxquels on croit. Si on se trompe, l'avenir nous le dira mais pas question de louer pour louer ! »

Les deux compères proposent aussi le BO pour des tournages, des séminaires, du coaching... et des « BO goûters d'anniversaire » qui permettent de gagner des entrées au Futuroscope, des « voyances café gourmand »... Mais, surtout, Dan est derrière le bar pour recevoir le public. « Ça m'étonne toujours que les gens se déplacent et paient pour voir un spectacle. Il faut donc les accueillir comme ils le méritent. » S'il gère aussi la billetterie, c'est ensemble qu'ils choisissent les spectacles. Bonaf, de son côté, adore la communication et le marketing. « Les logos, c'est mon dada », dit-il. Aussi, les spectateurs peuvent-ils découvrir avant chaque spectacle un court métrage humoristique présentant le BO.
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 20/11/2012

-
Haut