Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

©Anne Elise Barre


Rencontre avec Jean-Christophe Barc et Guillaume Carcaud
pour “Room Service”
Ce huis clos burlesque écrit par Jean-Christophe Barc, créé en 1995 et joué plus de 800 fois est aujourd'hui produit et remis en scène par l'auteur. Fabrice Pannetier et Guillaume Carcaud y sont employés d'un hôtel de luxe devant gérer la prise en otage d'une cliente, princesse hindoue, et sa garde du corps, Florence Fakhimi, sans compter tout le reste!
Jean-Christophe, vous jouez Occupe-toi d'Amélie à la Michodière, plusieurs de vos pièces sont en passe d'être montées, vous allez réaliser le film Chacun sa croix, alors pourquoi remettre en scène cette comédie aujourd'hui ?
Fabrice Pannetier m'a convaincu! Cette pièce tient une place particulière dans mon cœur. Charnière entre ma vie d'aujourd'hui, elle m'a fait «reconnaître», juste avant On choisit pas sa famille, et celle d'hier (après l'École hôtelière, le Cours Florent le jour et le room service du Scribe la nuit!). Aussi, le contexte de servitude dans lequel sont placés mes personnages, je connais. D'ailleurs, pour moi, Room Service est une pochade sociale.

Pourquoi se déroule-t-elle en 1965 ?
De nos jours, l'intrusion des portables, qui n'étaient pas vraiment présents quand je l'ai écrite, saborderait l'intrigue. Avec un bon vieux standard téléphonique, c'est autre chose! Je l'ai donc vieillie de quarante ans et j'ai apporté un soin particulier aux accessoires. Du Bic au flingue, en passant par les costumes -offerts par le Scribe-, tout est d'époque. J'y ai même inclus un document de l'INA, l'action se déroulant au soir du mariage de Johnny et Sylvie!

Jean-Christophe, on vous dit «pas facile» dans le travail. Pourquoi?
Je suis anxieux et, quand je panique, je pique des colères... au risque d'être injuste. Portant cette pièce sans l'interpréter, je l'ai abordée plus sereinement, d'autant que les comédiens sont totalement impliqués. Et puis, jouer d'un instrument comme celui-ci (il montre Guillaume), c'est formidable! Guillaume Carcaud. Son nom ne vous dit rien? Et si je précise: Chantal de Samantha oups !

Guillaume, comment êtes-vous passé de Chantal à Room Service ?
Difficilement! Comme quelqu'un de la Star Academy: j'étais au château mais, après, plus rien! Chantal ne m'a pas vraiment aidé dans le métier. Après un bon passage à vide, j'ai eu quelques jolis rôles dans des téléfilms et des remplacements (Le Clan des divorcées et Clinic). J'ai trouvé sur scène une réelle adrénaline. Aussi, quand Fabrice Pannetier m'a proposé Room Service, quelle joie !

Comment vivez-vous cette aventure?
N'ayant pas beaucoup d'expérience, j'avais besoin d'être cadré. Le premier challenge fut d'apprendre mon texte! Une fois ce travail abouti, ce fut très agréable, surtout avec Jean-Christophe. Il sait ce qu'il veut, où il va, il connaît la comédie et le rire. Il m'a calmé (pas question de refaire du Chantal!). Enfin, le très bon accueil reçu par la pièce lors d'un festival en Bretagne nous a mis en confiance. Mais on est sous pression car on veut commencer au top!
Interview par Caroline Fabre
Paru le 10/11/2012

-
Haut