Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Sébastien Castro
Un comédien qui a indubitablement la “vis comica”
Depuis "Le Comique" de Pierre Palmade, les grandes salles, aussi, s'arrachent ce comédien épatant. Normal, il a la vis comica chevillée au corps ! Le revoici dans "L'Etudiante et Monsieur Henri" d'Ivan Calbérac, au Petit Théâtre de Paris.
Qui est Monsieur Henri ?
Bougon et sans pitié, il a 78 ans et habite seul. Contraint par son fils de louer une chambre à une étudiante qui pourra l'aider au quotidien, il renâcle... puis en tire parti en obligeant celle-ci à séduire son fils, parce qu'il déteste sa bru ! La pièce est extrêmement drôle tout en abordant un sujet grave.

Votre rôle ?

Je suis Paul, le fils. Un homme inhibé, très amoureux de ma femme... et complètement déboussolé par cette charmante jeune femme qui dit partager tous ses coups de cœur, aussi bien littéraires que culinaires, sportifs... Las, cette connexion parfaite, extraordinaire, est entièrement truquée et il pourrait tomber de haut !

Vos partenaires ?

Lysiane Meis est ma femme, totalement à côté de ses pompes, un rôle hilarant écrit sur mesure pour elle. Claudia Dimier est l'étudiante, c'est sa première pièce, et Roger Dumas est mon père. C'est un vrai bonheur de côtoyer ce grand comédien et de jouer à ses côtés. José Paul nous met en scène. Cela fait longtemps que je désirais travailler avec lui. Très vigilant à ce que tout soit cohérent, crédible et juste, il fait tout avec passion, amour, humilité, rigueur et, sans un mot plus haut que l'autre, il arrive exactement à ce qu'il veut. C'est un grand !
Interview par Caroline Fabre
Paru le 20/09/2012

-
Haut