Connexion
Accueil Qui sommes nous Comment adhérer Fonctionnement Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Pierre Attrait
nous convie à un voyage dans le temps
Scénographe sur les mises en scène de Jacques Martial ou encore les chorégraphies de Blanca Li, Pierre Attrait nous propose "Le Retour d'Henri", un objet d'art atypique entre roman historique et carnet de voyage.

Quel est le concept de ce "livre-film" ?
À l'origine, c'était un scénario, dans l'idée d'en faire un film qui a été abandonné, que j'ai retravaillé de façon très littéraire, mais tout en gardant la part artistique et une forme scénaristique avec les introductions de chaque scène par des indications de lieu, intérieur-extérieur, jour-nuit... Il y a donc une forme primitive enrichie et aussi illustrée de dessins que j'ai faits, de photos de deux photographes Michou Strauch et Anaïk Frantz, ainsi que des archives d'époque. Il a un format carré, des pages qui s'ouvrent en panoramique - c'est donc un livre-film et qui a d'ailleurs intéressé un producteur et va connaître une seconde vie à l'écran, puisqu'il va être adapté au cinéma, comme je l'avais rêvé à l'origine.

Et dans le fond ?
Je suis parti de deux anecdotes familiales que j'ai fondues dans les paysages du Médoc. On est en 1919, la période de l'après-guerre, Henri, soldat, rentre au pays, il est rongé par un secret abominable. Cet ancien chasseur, paysan instruit, détruit par l'horreur, revient tout doucement à la vie. Surgit alors un drame. Tout est écrit au présent, on est dans une narration qui immerge le lecteur dans l'histoire, par situations et non-introspection. Le dialogue est très important et comme au théâtre, il y a beaucoup de didascalies pour donner des intentions. J'ai voulu faire un roman d'ambiances, impressionniste même, traversé par un récit qui allie le drame historique et la quête presque philosophique d'un homme.

"Le Retour d'Henri" EditionS Delphine Montalant
Interview par Samuel Ganes
Paru le 15/07/2012

-
Haut